Ecoutez Radio Sputnik
    La police américaine

    La bombe «mère de Satan», explosif prisé des djihadistes, refait surface en Floride

    © REUTERS / Larry Downing
    International
    URL courte
    3113

    En Floride, un homme a été interpellé pour avoir tenté de fabriquer une bombe artisanale du type «mère de Satan», une arme de prédilection d’Al-Qaida*, selon la police du comté de Volusia.

    La police du comté de Volusia est parvenue à arrêter un homme qui utilisait les mêmes substances chimiques que les terroristes d'Al-Qaida* pour fabriquer des bombes artisanales, relate le journal Orlando Sentinel.

    «Elle (la bombe, ndlr) est tellement instable, tellement dangereuse qu'Al-Qaida* l'appelle «mère de Satan», a indiqué le shérif du comté de Volusia, Mike Chitwood, au Daytona Beach News-Journal.

    La police a découvert du triperoxyde de triacétone (TATP) — utilisé par des organisations terroristes afin d'assembler de puissantes bombes — dans le domicile du suspect dans la ville de Lake Helen. La même substance a été utilisée lors des attentats perpétrés à Londres en 2005.

    Des poursuites judiciaires ont été lancées à l'égard de Jared E. Coburn, âgé de 37 ans, pour avoir fabriqué un engin explosif extrêmement dangereux. Toujours est-il que M.Coburn nie toutes les accusations et assure qu'il aurait utilisé ces matériaux pour fabriquer des feux d'artifice.

    «Tout le monde comprend à quel point ce genre de choses est instable», a de son côté indiqué le shérif du comté de Volusia, dans un communiqué de presse.

    Une équipe de déminage a fait exploser l'engin sous terre dans un champ voisin, selon les policiers.

    Les autorités recherchent d'autres matières explosives dans la maison du suspect.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    «Allahu akbar»: le tout dernier cri du copilote lors du crash du Boeing de la Lion Air
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le Kremlin réagit à la lettre de Bouteflika à Poutine
    Tags:
    djihadisme, bombe, Floride, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik