Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Pékin aspirerait à établir conjointement avec Moscou un nouvel ordre mondial

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    19719

    Livrant son avis sur les intérêts que présente Moscou aux yeux de Pékin, un expert chinois commente la question liée de l’éventuelle création d’une alliance militaire entre les deux pays.

    La Chine est intéressée par l’établissement d’un nouvel ordre mondial conjointement avec la Russie, a déclaré dans son commentaire au média russe Lenta Huasheng Zhao, professeur à l’Université Fudan et expert du club de discussion Valdaï. 

    Selon lui, l’intérêt réciproque de ces deux pays repose comme par le passé sur les relations de bon voisinage et de partenariat. Ainsi qu’il le souligne, la Chine voit avant tout en la Russie le «partenaire le plus proche et le plus influent pour la préservation de la stabilité stratégique et de la sécurité du monde ainsi que pour l’établissement d’un nouvel ordre mondial politique et économique et pour le maintien de la justice et de l’égalité dans les relations internationales». 

    En même temps, il pense irréaliste de renverser l’ordre mondial promu par les États-Unis et l’Occident. 

    «En fait, avec l’aggravation de la fragmentation politique de la communauté mondiale, l’ordre mondial universellement admis s’affaiblit rapidement. Accepter l’autre est difficile, voire impossible, et personne ne pourra imposer son modèle à un autre», est-il persuadé. 

    En outre, la Chine reste très attirée par le potentiel des relations bilatérales. «La Russie reste le principal exportateur du pétrole vers la Chine. Elle pourra devenir le plus grand exportateur de gaz à la Chine après que tous les contrats gaziers auront été signés», explique-t-il, ajoutant que bien que la croissance de l’économie russe soit  inférieure à celles d’autres puissances, Pékin voit en Moscou son égal. 

    Interrogé sur la possibilité de la conclusion d’une alliance militaire, il a toutefois rappelé que la Chine prônait la politique du non-alignement.  

    Lire aussi:

    Rêve américain vs rêve chinois
    En Chine, «la survie du régime est liée à l’approvisionnement en matières premières»
    Chine-Inde-USA: un triangle qui risque de perdre l’un de ses sommets?
    Tags:
    expert, relations, ordre mondial, Occident, États-Unis, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik