Ecoutez Radio Sputnik
    New York

    Aux États-Unis, l’expéditeur présumé des colis piégés plaide non coupable

    © AP Photo / George Widman
    International
    URL courte
    640

    Cesar Sayok, suspecté d’avoir envoyé à des personnalités démocrates, dont le couple Clinton, Barack Obama et Robert de Niro, 16 colis piégés d’explosifs aux États-Unis a plaidé non coupable lors l’audience préliminaire.

    Le soi-disant MAGAbomber (abréviation du slogan préélectoral de Donald Trump Make America Great Again), Cesar Sayoc, suspecté d'avoir envoyé des colis piégés à des personnalités publiques, dont les anciens Présidents Clinton et Obama, a nié sa culpabilité.

    L'audience s'est déroulée au tribunal fédéral de Manhattan, à New York. Son procès commencera le 15 juillet 2019, a annoncé le juge de district Jed Rakoff.
    Selon des médias, Cesar Sayoc, habitant de Floride âgé de 56 ans, qui a des antécédents judiciaires, a été arrêté par le FBI dans la ville de Plantation, près de Fort Lauderdale, en Floride. La chaîne de télévision NBC a précisé que le suspect avait été identifié grâce notamment à une analyse ADN.

    Jeff Session, qui occupait encore alors les fonctions de procureur général des États-Unis, avait annoncé que Cesar Sayoc encourait une peine de 58 ans de prison.

    Une quinzaine de colis suspects adressés à plusieurs personnalités démocrates a été interceptée aux États-Unis fin octobre. Parmi les destinataires se trouvaient l'ancien Président Barack Obama, l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, l'ancien vice-Président démocrate Joe Biden, le financier George Soros, l'acteur Robert De Niro, l'ancienne ministre de la Justice de Barack Obama Eric Holder, l'élue démocrate de Californie Maxine Waters, le sénateur du New Jersey Cory Booker, l'ancien directeur du renseignement national américain James Clapper, l'homme d'affaires et philanthrope Tom Steyer, ainsi que la chaîne CNN.

    Lire aussi:

    Une photo de l'homme qui aurait envoyé les colis suspects aux États-Unis publiée
    Un individu arrêté dans l'affaire des colis suspects aux USA
    Les 11e et 12e colis suspects interceptés aux USA
    Tags:
    colis suspect, Manhattan, États-Unis, New York
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik