Ecoutez Radio Sputnik
    Gilets jaunes (images d'illustration)

    Lancé en France, le mouvement des Gilets jaunes fait tache d'huile en Belgique

    © AFP 2018 PHILIPPE HUGUEN
    International
    URL courte
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (193)
    5252

    À la veille des actions prévues par les Gilets jaunes le 17 novembre à travers toute la France, plusieurs dizaines de leurs membres ont bloqué des dépôts de carburant en Belgique. Des internautes ont relayé de nombreuses photos de leur passage à l’action.

    Apparu en France il y a quelque temps, le mouvement formé de nombreux collectifs de citoyens, baptisés «gilets jaunes», s'élargit hors de l'hexagone. Ce vendredi matin, ses membres ont bloqué des dépôts de carburant en Belgique, relate la presse ainsi que des utilisateurs des réseaux sociaux.

    «Nous avons été avisés d'un appel lancé sur les réseaux sociaux à bloquer les autoroutes et les raffineries. Mais pour l'instant, il n'y a pas d'impact sur les autoroutes. Des effectifs de police sont prêts à être mobilisés le cas échéant », a affirmé un porte-parole de la police fédérale cité par Ouest-France.

    D'après l'agence Belga, les membres des Gilets jaunes ont bloqué la raffinerie Total Petrochemical de Feluy empêchant les camions citernes d'accéder au site. Une action similaire s'est déroulée au dépôt de la société Proxifuel de Wierde, toujours selon Belga. Les médias belges RTBF et RTL-TVI ont rapporté qu'un autre blocage a eu lieu à Wandre. Comme le souligne la presse, ces actions sont pour l'instant limitées à la région francophone de Wallonie.

    Pour rappel, face à l'augmentation des prix du carburant en France qui frappe surtout le diesel, de nombreux Français ont spontanément partagé leur colère sur les réseaux sociaux, appelant à bloquer la France le 17 novembre. Selon Le Figaro, les «actions» des Gilets jaunes visent à perturber ou bloquer les accès aux villes, les rocades et les grands axes routiers, les aéroports ou les dépôts et raffineries de carburants.

    Environ 30 unités de force mobile sont mises à la disposition des préfets pour intervenir en renfort des effectifs normaux de police et de gendarmerie, précise encore Le Figaro.

    Dossier:
    Mouvement des «gilets jaunes» en France et en Belgique (193)

    Lire aussi:

    Un sympathisant des «gilets jaunes» interpellé pour avoir appelé au blocage sur Facebook
    «Gilets jaunes» en Belgique: la police utilise des canons à eau (vidéos)
    «C’est la guerre»: les «gilets jaunes» ne lâchent pas prise en Belgique (photos)
    Tags:
    carburant, dépôt, prix, blocage, mouvement, manifestation, Belgique, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik