Ecoutez Radio Sputnik
    Des réfugiés syriens dans le camp d'Al-Rukban, archives

    Moscou: les USA responsables de la catastrophe humanitaire dans le camp d'al-Rukban

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    0 240

    Washington profite de la situation dans le camp de réfugiés syriens situé près de la frontière avec la Jordanie pour légitimer sa présence militaire dans cette zone, a estimé un représentant officiel de l’armée russe, avant de désigner les USA comme responsables de la crise humanitaire à al-Rukban.

    La responsabilité de la catastrophe humanitaire dans le camp de réfugiés d'al-Rukban, situé en territoire syrien près de la frontière jordanienne, repose sur les États-Unis, dont les forces occupent de manière illicite ce territoire, a déclaré vendredi Iouri Tarassov, représentant du ministère russe de la Défense.

    «L’ensemble de la responsabilité pour l’anarchie qui règne dans le camp de réfugiés d'al-Rukban repose sur les États-Unis qui occupent illégalement cette région et se servent de problèmes humanitaires du camp de réfugiés pour légitimer leur présence militaire dans le sud de la Syrie. Nous considérons que la liquidation par la partie américaine de la zone de 55 kilomètres autour d’Al-Tanf conduira à la fermeture du camp Rukban», a-t-il indiqué lors d’une réunion de cellules de crise en charge du retour des réfugiés. 

    Et d’ajouter que la Russie était disposée à prêter concours aux organisations internationales pour le règlement de la catastrophe humanitaire dans le camp et l’évacuation de tous ceux qui désirent de le quitter.

    Le camp de réfugiés syriens d'Al-Rukban se trouve dans le sud-est de la province de Homs, à la frontière entre la Syrie et la Jordanie, dans la zone de responsabilité américaine.

    Lire aussi:

    Défense russe: les USA responsables de la crise dans le camp syrien de réfugiés Rukban
    Les réfugiés syriens d’el-Rukban bloqués près de la base militaire US par les terroristes
    Moscou: les USA empêchent de créer un couloir pour réfugiés en Syrie
    Tags:
    aide, crise humanitaire, réfugiés, ministère russe de la Défense, Rukban, Jordanie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik