Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires US en Irak

    Un héros de l’US Navy accusé de crimes de guerre atroces en Irak

    © AFP 2018 David Furst
    International
    URL courte
    13220

    Le chef des opérations spéciales américaines, Edward Gallagher, médecin et tireur d'élite décoré de l’US Navy, fait désormais l'objet d'une enquête pour crimes de guerre en Irak, relatent les médias américains.

    Edward Gallagher, tireur d'élite décoré de l'US Navy, aurait, lors de son service militaire en Irak, tiré sur des civils et posé avec le cadavre d'un jeune militant de Daech* poignardé à mort, d'après les médias américains.

    Ainsi, l'ex-héros a été accusé de meurtre avec préméditation, de «discrédit porté aux forces armées» et d'entrave à la justice, ainsi que de plusieurs autres chefs d'accusation, pour lesquels il est susceptible d'être condamné à perpétuité s'il en est reconnu coupable.

    Bien qu'il ait catégoriquement nié toutes les accusations, l'affaire a déjà porté atteinte à la réputation de l'US Navy, en impliquant d'autres personnes, dont un lieutenant accusé d'avoir fermé les yeux sur les crimes de guerre de Gallagher.

    Une audience préliminaire de deux jours, qui a eu lieu à la base navale de San Diego et s'est terminée jeudi, a rassemblé les témoignages d'autres membres de son unité, qui ont décrit Gallagher comme «imprudent» et «sanguinaire».

    En mission en Irak, Gallagher a tiré sur une fille qui marchait le long d'une rive et abattu un homme âgé, menaçant de tuer ses camarades s'ils le dénonçaient, selon des témoins.

    L'agent spécial Joe Warpinski du service des enquêtes criminelles de la Marine américaine a indiqué que certains militaires de l'US Navy qui avaient servi avec Gallagher avaient affirmé avoir passé plus de temps à protéger les civils contre lui qu'à combattre Daech*.

    En guise de réponse à ces accusations, l'épouse Andrea de Gallagher a insisté sur le fait qu'il sauvait des vies, et son avocat, Phillip Stackhouse, s'est engagé à faire entendre les témoignages de «beaucoup plus de ses camarades de service» pour exonérer Gallagher.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Frappes US en Syrie: «Ce n’est pas pour ça que nous avons voté!»
    Des requins et un crocodile se régalent d’une baleine «à volonté» (vidéo)
    Décollage raté: un avion s’écrase aux États-Unis (vidéo)
    Tags:
    crimes de guerre, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik