International
URL courte
6153
S'abonner

Comme le précise la presse, Angela Merkel en visite vendredi à Chemnitz a reconnu que des erreurs avaient été commises dans la politique migratoire qui, si évitées, auraient pu diminuer le flux de migrants.

La chancelière Angela Merkel a reconnu les erreurs de la politique migratoire commises par le gouvernement, informe le portail Deutsche Welle, ajoutant que la femme politique l’avait déclaré vendredi lors d’une rencontre avec des habitants de Chemnitz, ville qui a connu en août des manifestations de masse provoquées par le meurtre d’un Allemands par des migrants.

Elle a notamment regretté que le gouvernement ait tardé à reconnaître une série de régions et de pays en tant que «surs», ce qui aurait permis de diminuer le flux migratoire, est-il indiqué.

Madame Merkel a dit comprendre la préoccupation et la colère des habitants de la ville qui ne se sentent pas en sécurité. Elle a toutefois noté que cela ne justifiait pas les infractions et les troubles de masse commis par des partis d’extrême droite lors des protestations, apprend-on.

Pour rappel, l'arrivée de la chancelière allemande à Chemnitz a été accompagnée d'une manifestation organisée par le mouvement Pro Chemnitz, dont les participants ont scandé des slogans «Merkel doit partir», «Il n'y a pas de la vérité dans la propagande de Merkel».

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
politique migratoire, erreurs, Deutsche Welle, Chemnitz, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook