International
URL courte
61421
S'abonner

Quelques semaines avant les fêtes de fin d’année, le ministère fédéral allemand de l’Intérieur lance un programme spécial de rapatriement des migrants. L’État est ainsi prêt à proposer à chaque migrant jusqu’à 3.000 euros s’il décide de quitter le pays et en avertit les autorités avant le 31 décembre.

Les migrants, qui avertissent les autorités allemandes de leur retour volontaire dans leur patrie avant le 31 décembre, se verront rembourser leur logement pendant un an par l'État fédéral, selon Deutsche Welle. Il leur sera ainsi proposé un remboursement d'environ 3.000 euros et une aide à la construction ou pour des travaux de réparation d'un logement.

L'Allemagne octroierait pour ce faire quelque 500.000 euros.

Le 13 novembre, une campagne publicitaire en plusieurs langues a été lancée dans le métro berlinois, dans le cadre de ce programme de rapatriement des migrants. Elle se poursuivra pendant 10 jours.

Selon les estimations du site tagesschau.de, 10.669 personnes ont quitté volontairement l'Allemagne pendant la première moitié de l'année 2018, alors que 12.261 clandestins ont été expulsés.

Selon les données officielles, 890.000 migrants ont été enregistrés en Allemagne en 2015, 280.000 en 2016 et environ 187.000 en 2017.

Lire aussi:

Coronavirus, en continu: le pic en Île-de-France prévu vers le 6 avril
Peut-on craindre un retour du Covid-19 après la pandémie actuelle? Un virologue répond
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
remboursement, migrants, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook