Ecoutez Radio Sputnik
    Afghanistan (image d'illustration)

    Afghanistan: une roquette cible une maison en plein repas de noces

    © AFP 2018 Thomas Watkins
    International
    URL courte
    337

    Un obus a visé une maison dans une ville du centre de l’Afghanistan alors que plusieurs personnes s’étaient rassemblées pour célébrer un mariage. Trois personnes ont été tuées.

    Trois personnes ont été tuées et neuf autres blessées lorsqu'une roquette a touché une maison dans la province afghane de Wardak (centre du pays), ont rapporté dimanche les médias locaux.

    Selon l'agence de presse Pajhwok, une fête de mariage battait son plein dans la maison.

    Un autre incident est survenu dans la province de Logar, dans l'est cette fois, a rapporté dimanche la chaîne afghane 1TV. Deux responsables afghans sont morts lorsque le véhicule dans lequel ils se trouvaient a été touché par une bombe.

    Dimanche 11 novembre, tard dans la soirée, quelque 50 policiers afghans ont perdu la vie au cours de combats contre les Talibans dans le sud-ouest du pays, ont déclaré les autorités locales.

    Celles-ci estiment que, du côté des forces afghanes, 5.000 policiers et soldats ont été tués en 2015, et 15.000 ont été blessés.

    Le bilan humain a augmenté en 2016 et semble s'être aggravé en 2017 et 2018, contredisant les affirmations du général John Nicholson qui a récemment quitté la tête de la mission de l'Otan en Afghanistan.

    En octobre, l'émissaire américain pour la paix en Afghanistan, Zalmai Khalilzad, a rencontré au Qatar une délégation des Talibans* pour évoquer la fin du conflit. Il s'agit de la première rencontre officielle entre les deux parties.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Moscou répond aux accusations de Kaboul sur un prétendu soutien russe aux Talibans
    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    Un attentat contre un convoi militaire perpétré en Afghanistan, une femme tuée
    Tags:
    victimes, roquettes, Wardak, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik