Ecoutez Radio Sputnik
    incendie en Californieincendie en Californie

    Le Premier ministre russe exprime ses condoléances suite à l’incendie mortel en Californie

    © REUTERS / Gene Blevins © REUTERS / Eric Thayer
    1 / 2
    International
    URL courte
    672

    Lors d’une rencontre avec le vice-président américain Mike Pence au sommet de l’Apec, Dmitri Medvedev a demandé au responsable américain de transmettre son soutien aux proches des victimes de l’incendie en Californie. Ce dernier a déjà fait 76 morts et plus de 1.000 disparus.

    Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a exprimé ce dimanche ses condoléances aux familles et aux proches des victimes de l'incendie le plus meurtrier de l'histoire de la Californie.

    À l'occasion d'une rencontre avec le vice-président américain, Mike Pence, en marge du sommet réunissant les pays de la Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) à Port Moresby, le chef du gouvernement russe lui a demandé de transmettre son soutien aux proches des victimes. Mike Pence a de son côté remercié la partie russe pour sa proposition d'aide.

    Plus tôt, l'Ambassade russe aux États-Unis a elle aussi présenté ses «condoléances les plus sincères» aux habitants de la Californie «suite aux immenses dégâts et aux dizaines de victimes provoqués par les incendies dévastateurs».

    Le «Camp Fire» a ravagé près de 60.000 hectares dans le nord de la Californie. Cinq morts supplémentaires ont été comptabilisés samedi soir, portant le bilan à 76 personnes tuées dans l'incendie, selon les autorités. Et plus de 1.000 sont encore portées disparues.

    Le feu, qui a débuté il y a dix jours et est désormais maîtrisé sur 55% de sa surface, a détruit près de 10.000 maisons et plus de 2.500 autres bâtiments.

    Lire aussi:

    Des incendies dévastateurs en Californie
    La cause des incendies géants en Californie dévoilée
    Au moins 64 morts dans un incendie en Sibérie (vidéos de la tragédie)
    Tags:
    condoléances, incendie, Mike Pence, Dmitri Medvedev, Californie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik