International
URL courte
9123
S'abonner

Confirmant à Sputnik que la coalition dirigée par les États-Unis a effectivement réalisé samedi des frappes dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, le colonel Sean Ryan, porte-parole de la coalition, a rejeté les accusations selon lesquelles les raids auraient entraîné la mort de dizaines de civils dans la localité de Baqa'an.

Dans un commentaire accordé à Sputnik, le porte-parole de la coalition internationale, le colonel Sean Ryan, a dénoncé l'information de l'agence syrienne Sana sur la mort de nombreux civils dans la localité de Baqa'an dans un raid de la coalition sous commandement américain.

«Nous confirmons que des frappes dans le gouvernorat de Deir ez-Zor ont effectivement eu lieu mais qu'elles n'ont entraîné aucune victime parmi les civils. La coalition prend des mesures importantes pour identifier les cibles liées à Daech* pour éviter les pertes parmi ceux qui ne participent pas aux actions militaires», a-t-il souligné.

Samedi, l'agence Sana avait fait état d'au moins 40 civils, dont la plupart était des femmes et des enfants, tués dans les raids de la coalition dans la localité de Baqa'an du gouvernorat de Deir ez-Zor.

Jeudi, l'agence avait également signalé que les frappes de la coalition menées dans ce gouvernorat avaient causé la mort de 23 civils dans les localités de Bou-Badran et As-Soussa.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
Daech, coalition anti-Daech, Sean Ryan, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook