Ecoutez Radio Sputnik
    Jamal Khashoggi

    Les assassins de Khashoggi auraient fait sortir son corps de Turquie dans des valises

    © REUTERS / Osman Orsal
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (124)
    1129

    Le corps démembré de Jamal Khashoggi aurait pu quitter la Turquie dans des valises sous le couvert de la protection diplomatique, a déclaré le ministre turc de la Défense nationale cité par le quotidien turc Yeni Safak.

    Les 15 Saoudiens accusés d'avoir tué Jamal Khashoggi auraient pu faire sortir du pays le corps démembré du journaliste grâce à leur protection diplomatique, a annoncé le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar, à Halifax où il s'est rendu en vue de prendre part au Forum international sur la sécurité, relate le média turc Yeni Safak.

    «On peut parler de possibilités à ce sujet. Ils [les 15 Saoudiens accusés du meurtre du journaliste, ndlr] ont quitté la Turquie trois ou quatre heures après l'assassinat. Il se peut qu'ils aient transporté clandestinement le corps démembré de Khashoggi dans des valises sans aucun problème à cause de leur protection diplomatique», a indiqué le ministre turc.

    Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul, où il s'était rendu pour effectuer des démarches administratives. Après avoir d'abord nié le meurtre, les autorités saoudiennes ont fini par reconnaître que l'éditorialiste avait trouvé la mort lors d'une opération «non autorisée». Plus d'un mois après sa mort, son corps n'a toujours pas été retrouvé. Les autorités saoudiennes démentent avoir ordonné son assassinat.

    La Turquie mène sa propre enquête sur cette affaire. Le 31 octobre, le procureur général d'Istanbul a annoncé que, dès son arrivée au consulat, Jamal Khashoggi avait été tué par strangulation, son corps ayant par la suite été démembré. Il a souligné le caractère prémédité de ce crime, élément qu'avait donné le parquet saoudien le 25 octobre. En outre, selon Ankara, 15 Saoudiens étaient arrivés en Turquie quelques heures avant la mort du journaliste. Ils ont été arrêtés après leur retour dans leur pays.

    Le parquet saoudien accuse 11 personnes d'être impliquées dans l'assassinat du journaliste Jamal Khashogg, à Istanbul, selon l'agence Associated Press. Le bureau du procureur requiert la peine de mort pour cinq d'entre elles.

    Jamal Khashoggi s'était exilé en 2017 aux États-Unis et publiait régulièrement dans le journal The Washington Post des tribunes critiques envers l'héritier du trône saoudien, le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud.

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (124)

    Lire aussi:

    Assassinat de Khashoggi: le parquet saoudien requiert la peine de mort pour cinq accusés
    Le procureur général saoudien a expliqué qui avait commandité le meurtre de Khashoggi
    Mort de Khashoggi: le procureur général saoudien dédouane le prince héritier saoudien
    Tags:
    corps humain, valises, Jamal Khashoggi, Ankara, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik