International
URL courte
Sous-marin disparu en Argentine (50)
6322
S'abonner

Un an a passé sans aucune nouvelle de l’équipage du sous-marin San Juan. Après la découverte du bâtiment ce 16 novembre, la Marine argentine a posté sur Twitter des images obtenues à une profondeur de 800 mètres.

Les premières photos du sous-marin argentin coulé San Juan ont été postées sur le compte Twitter de la Marine argentine. Le sous-marin a été retrouvé un an après sa disparition, mais aucune information concernant les 44 membres d'équipage n'a été fournie.

Les images montrent la coque du sous-marin, ainsi que l'hélice qui se trouve sur le fond, séparée du reste de l'engin. De plus, sur les photos apparaît le compartiment torpilles du bâtiment.

Le sous-marin San Juan a été découvert le 16 novembre à près de 800 mètres de profondeur. Selon le ministère argentin de la Défense, le sous-marin ne sera pas remonté à la surface en raison de l'absence des moyens techniques nécessaires.

Disparu le 15 novembre 2017 lors d'une mission dans l'Atlantique Sud, le sous-marin militaire argentin ARA San Juan avec 44 membres d'équipage à bord a été retrouvé au fond de l'océan dans la nuit de vendredi à samedi. Les circonstances dans lesquelles l'ARA San Juan a sombré demeurent mystérieuses. Une explosion en mer a été enregistrée sur la route du sous-marin le jour de la disparition. Le San Juan était en plongée dans l'Atlantique entre Ushuaïa, dans l'extrême sud de l'Argentine, et son port d'attache, Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

Dossier:
Sous-marin disparu en Argentine (50)

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Ces SMS de Darmanin qui contredisent sa défense face aux accusations de viol
Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Tags:
sous-marin, images, découverte, Twitter, ARA San Juan (sous-marin), Marine argentine, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook