International
URL courte
5210
S'abonner

Les incidents liés aux armes à feu ne cessent pas aux Etats-Unis. Dernier exemple en date: un garçon de deux ans s’est emparé d’une arme cachée sous un oreiller du lit de ses parents. Touché par balle, l’enfant n’a pas survécu à ses blessures.

Une nouvelle tragédie liée aux armes s'est produite aux États-Unis: un garçon de deux ans s'est tué en jouant avec un pistolet de ses parents à Jonesboro, dans l'État de Géorgie (sud), a annoncé la police locale.

L'enfant a saisi l'arme cachée sous un oreiller du lit où ses parents dorment avant d'appuyer sur la gâchette. En arrêt cardio-ventilatoire à l'arrivée des secours, le garçon n'a pas survécu à ses blessures.

Le porte-parole de la police du comté de Clayton a déploré «une situation malheureuse» et «effroyable», qui est néanmoins loin d'être exceptionnelle aux États-Unis. Ainsi, la veille, un garçon de deux ans avait été retrouvé mort par balle dans un appartement à Birmingham, dans l'Alabama.

Un tiers des foyers américains possèdent une arme. D'après les données du site Gun Violence Archive, 586 enfants de moins de 11 ans ont été tués ou blessés par balles aux États-Unis depuis le début de l'année en cours.

Le débat sur les armes à feu et la législation entourant leur achat bat son plein aux USA depuis l'attaque contre la synagogue de Pittsburgh qui avait fait onze morts le 27 octobre dernier.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Tags:
garçon, armes à feu, enfants, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook