Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau israélien

    Netanyahu jubile après le refus US de condamner l'annexion du Golan à l'Onu

    © AFP 2019 Jalaa Marey
    International
    URL courte
    18234

    Le chef du gouvernement israélien a remercié Donald Trump après que les États-Unis ont pour la première fois voté contre une résolution de l'Onu condamnant l'annexion du plateau syrien du Golan.

    Benjamin Netanyahu a promis que son pays «restera pour toujours» sur les hauteurs du Golan suite au vote américain contre la résolution de l'Onu condamnant l'annexion du plateau syrien par l'État hébreu.

    «Je veux remercier le Président Trump et l'ambassadrice Haley pour ce vote important et juste qui va totalement de pair avec ma politique», a déclaré le chef du gouvernement lors du conseil des ministres.

    «Israël restera pour toujours sur le plateau du Golan qui restera à jamais dans nos mains», a souligné M.Netanyahu.

    L'Assemblée générale des Nations unies a adopté samedi par 151 voix la résolution qualifiant de «nulle et non avenue» l'annexion du Golan par Israël. Les États-Unis et Israël ont été les seuls à voter contre le document, tandis que 14 pays se sont abstenus.

    Le vote de Washington constitue une rupture avec la position des précédents gouvernements américains qui se sont abstenus, dans le passé, lors du vote annuel sur cette question qui revêt toutefois un caractère non contraignant.

    Depuis 1967, Israël occupe quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie avant la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire.

    Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km2 du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.

    Lire aussi:

    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    annexion, remerciements, vote, résolution, occupation, Guerre des Six Jours (1967), Assemblée générale des Nations unies, Conseil de sécurité de l'Onu, Benjamin Netanyahu, Donald Trump, Israël, États-Unis, Syrie, Hauteurs du Golan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik