Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    L’ambassadeur algérien remercie la Russie pour son absence d’ambitions néocoloniales

    © AP Photo / Toufik Doudou
    International
    URL courte
    11452

    L’Algérie est fière des relations avec la Russie qui n’a pas d’ambitions néocoloniales à l’égard des pays africains à la différence d’autres partenaires de l’Afrique, a indiqué lundi l’ambassadeur algérien à Moscou Smail Allaoua.

    L'Afrique évalue avec gratitude la politique de la Russie, qui n'a pas d'aspirations néocoloniales contrairement à d'autres partenaires de ce continent, a déclaré lundi l'ambassadeur algérien à Moscou Smail Allaoua cité par les médias lors de son discours à la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) avec des représentants des pays africains.

    Il a ajouté que l'Algérie était fière du niveau des relations avec la Russie. De plus, Alger attend le lancement du sommet Russie-Afrique, annoncé récemment par Vladimir Poutine, qui doit avoir lieu en 2019. La partie algérienne est prête à contribuer au renforcement des liens entre le continent africain et la Russie, considérée comme un de ses partenaires clés par l'ambassadeur.

    M.Allaoua a également constaté le sérieux potentiel du développement durable des relations algéro-russes observé ces 20 dernières années, y compris dans le cadre de la coopération interparlementaire.

    Le 19 novembre, les ambassadeurs de pays africains ont rencontré des députés de la Douma d'État, dont le président Viatcheslav Volodine a annoncé la tenue de la conférence interparlementaire Russie-Afrique en 2019 et a évoqué l'augmentation des échanges commerciaux entre la Russie et les États africains de près de 25% depuis 2016.

    Auparavant, lors de sa visite à Alger, le sénateur russe Viktor Bondarev avait annoncé la création d'une entreprise conjointe de fabrication de munitions en Algérie et avait également qualifié les relations algéro-russes «d'exemplaires».

    Lire aussi:

    Premier Forum social russo-africain: pour un envol des relations bilatérales
    Erdogan à Alger, pourra-t-il booster l’économie et régler les divergences géopolitiques?
    La Russie en Afrique : le grand retour?
    Tags:
    députés, néo-colonialisme, relations, ambassadeur, Douma d'État, Alger, Afrique, Algérie, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik