Ecoutez Radio Sputnik
    Attentats du 11 septembre 2001

    Trump affirme avoir prévenu Washington de la menace ben Laden

    © AP Photo / Gene Boyars
    International
    URL courte
    7313

    Pour le Président américain, ses prédécesseurs auraient pu empêcher les attentats du 11 septembre 2011 s'ils avaient prêté attention à ses propos concernant Oussama ben Laden.

    Donald Trump a critiqué les précédentes administrations américaines pour leur échec à venir à bout du «terroriste numéro un» Oussama ben Laden avant les attentats du 11 septembre 2001.

    «Nous aurions certes dû capturer Oussama ben Laden bien plus tôt. Je l'ai pointé du doigt dans mon livre bien AVANT l'attaque contre le World Trade Center. Le Président Clinton a glorieusement raté son tir. Nous avons payé des milliards de dollars au Pakistan, et ils ne nous ont jamais dit qu'il vivait là-bas. Imbéciles!», s'est exclamé le chef d'État sur Twitter.

    Début 2018, le locataire de la Maison-Blanche avait déjà accusé Islamabad de «mensonges» et de «duplicité». Selon M.Trump, le Pakistan abritait les terroristes que les Américains chassaient en Afghanistan. Il a également regretté que son pays ait «bêtement donné 33 milliards de dollars d'aide au Pakistan».

    Dans un entretien accordé dimanche à la chaîne Fox News, le dirigeant américain a affirmé qu'Islamabad «ne faisait rien du tout» pour les États-Unis dans la guerre contre le terrorisme.

    Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a répliqué en rappelant que cette guerre avait fait 75.000 victimes au Pakistan et causé plus de 120 milliards de dollars de pertes à son économie. Pour sa part, M.Trump a classé le Pakistan parmi les «nombreux pays» qui prennent sans rien donner en retour.

    Lire aussi:

    Trump pousse le Pakistan à s'allier avec Pékin et Moscou
    Le Pakistan proteste contre les déclarations de Trump, l’ambassadeur US convoqué
    En un tweet, Trump risque de priver d'approvisionnement l'Otan en Afghanistan
    Tags:
    attentat, lutte antiterroriste, terrorisme, attentats du 11 septembre 2001, Imran Khan, Bill Clinton, Donald Trump, Oussama ben Laden, Pakistan, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik