Ecoutez Radio Sputnik
    Une pompe à essence

    En Chine, les prix des carburants baissent atteignant leur plus bas depuis 4 ans

    CC0 / Pixabay/IADE-Michoko
    International
    URL courte
    10250

    Pékin a réduit les prix de l'essence et du gazole qui sont à leur plus bas des quatre dernières années. Ce repli suit celui des cours du pétrole provoqué par le flou suite à la position de l'OPEP sur la réduction de la production et à l'augmentation des quantités de brut extraites aux États-Unis.

    Les autorités chinoises ont fait baisser les prix de l'essence et du gazole sur le marché intérieur, a annoncé l'agence Chine nouvelle.

    «À partir de 0h00 le 16 novembre, le prix d'une tonne d'essence diminue de 510 yuans [64 euros, ndlr] et celui de gazole de 490 yuans [62 euros, ndlr]», indique l'agence citant le Comité d'État national pour le développement et les réformes.

    L'agence Chine nouvelle constate que le prix de l'essence a atteint son plancher depuis quatre ans sans pour autant citer d'autres chiffres concrets.

    Les autorités sont revenues sur le prix des produits pétroliers suite à la dégringolade des cours du pétrole provoquée par le flou sur le marché suite à la position de l'OPEP sur la réduction de la production et à l'augmentation de l'extraction aux États-Unis. Le Comité exige des trois poids lourds du pays, PetroChina, Sinopel et CNOOC, de livrer l'essence en conformité avec la politique des prix pratiquée par l'État.

    Si du 12 au 18 novembre, un litre d'essence avait coûté 8,18 yuans, soit environ 1,03 euro, la dernière décision le portera à 7,78 yuans, soit 0,98 euro.

    Alors qu'il y a un mois à peine, les traders pariaient sur un baril à 100 dollars vers la fin de l'année, l'or noir, après avoir atteint en septembre son plus haut niveau depuis 2016, dégringole. Ainsi, le Brent a atteint mercredi 14 novembre son minimum depuis six mois en se rapprochant de la barre des 65,47 dollars et la référence américaine de «light sweet crude» (WTI) a également enregistré une chute spectaculaire.

    Lire aussi:

    Le pétroyuan va-t-il bientôt remplacer le pétrodollar?
    Pétrole brut: les contrats à terme libellés en yuans dévaloriseront le dollar
    Le yuan vise le piédestal des monnaies mondiales
    Tags:
    marché, pétrole, extraction, prix, essence, Brent, OPEP, Xinhua, PetroChina, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik