Ecoutez Radio Sputnik
    ARA San Juan

    Qu’est-ce qu’il s’est passé à bord du San Juan? Un scénario rejoue la scène

    © AP Photo / Argentina Navy
    International
    URL courte
    1218

    Les experts argentins ont échafaudé un scénario possible de l’échouage du sous-marin San Juan, qui aurait pu prendre plusieurs heures, annonce le portail Nacion.

    Déformé, avec des signes d'explosion, le sous-marin San Juan a été retrouvé vendredi dernier à 500 kilomètres de la côte et à plus de 800 mètres de profondeur. D'après le portail Nacion, les experts argentins ont préparé un scénario de ce qui s'est passé au bord du bâtiment avant sa disparition il y a un an.

    Selon le rapport préliminaire des experts de la commission auprès du ministère argentin de la Défense, il est probable qu'un incendie aurait eu lieu dans le compartiment des batteries électriques le 14 novembre 2017, soit un jour avant l'évanouissement du sous-marin, écrit le portail. Une explosion et un incendie auraient pu provoquer une voie d'eau dans ce caisson par le système de ventilation.

    Selon cette version, le San Juan a ensuite refait surface. Malgré les intempéries et l'heure nocturne, l'équipage a procédé à des réparations. Le sous-marin a ensuite plongé de nouveau afin de se rendre à sa base navale de Mar del Plata. De plus, l'incident à bord du bâtiment n'a été signalé que le 15 novembre, après quoi le sous-marin a continué de se déplacer sous l'eau.

    Ensuite, vraisemblablement, un incendie partiellement éteint a repris à bord ou un nouveau s'est déclaré, ce qui a entraîné la perte de contrôle du sous-marin, qui a rapidement commencé à couler. Tout cela s'est produit dans le contexte de fatigue psychologique et physique de l'équipe, qui se battait depuis quelques heures contre le feu.

    Après avoir atteint une profondeur critique, le navire submersible aurait été écrasé par une colonne d'eau, qui serait devenue, d'après les experts, la cause de la déformation de sa coque. À l'origine, on parlait d'une explosion intérieure, mais les experts estiment maintenant que la coque du San Juan a été écrasée en raison de la grande profondeur.

    Auparavant, les spécialistess avaient rejeté la possibilité d'une collision du sous-marin avec un autre navire à la surface, ainsi que la possibilité d'un torpillage, en raison de l'absence de preuves en faveur de ces versions. Le San Juan a été découvert le 16 novembre dernier à près de 800 mètres de profondeur. Selon le ministère argentin de la Défense, le sous-marin ne sera pas remonté à la surface en raison de l'absence des moyens techniques nécessaires et du coût de la procédure.

    Disparu le 15 novembre 2017 lors d'une mission dans l'Atlantique Sud, le sous-marin militaire argentin ARA San Juan avec 44 membres d'équipage à bord a été retrouvé au fond de l'océan dans la nuit de vendredi à samedi. Les circonstances dans lesquelles l'ARA San Juan a sombré demeurent mystérieuses. Une explosion en mer a été enregistrée sur la route du sous-marin le jour de la disparition. Le San Juan était en plongée dans l'Atlantique entre Ushuaïa, dans l'extrême sud de l'Argentine, et son port d'attache, Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

    Lire aussi:

    Le sous-marin argentin San Juan localisé dans l'Atlantique, un an après sa disparition
    Le sous-marin San Juan serait-il perdu à jamais?
    Un «signal important» détecté dans la zone de recherche du sous-marin argentin San Juan
    Tags:
    disparition, scénario, ARA San Juan (sous-marin), Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik