International
URL courte
5150
S'abonner

Les démineurs syriens se sont habitués à désamorcer les milliers de munitions laissées par les extrémistes dans leur fuite. Une fois le territoire déminé, les réfugiés syriens sont autorisés à regagner leurs foyers.

Les démineurs syriens ont désamorcé des centaines de munitions près de Damas dont «la quasi-totalité était de fabrication artisanale ou étrangère, notamment américaine et britannique», a raconté à la chaîne de télévision Zvezda Ali Souleïman, chef d'une division de démineurs syrienne.

Les mines artisanales et les explosifs étaient camouflés en morceaux de tubes traînant dans la rue et étaient souvent emmurés dans des bâtiments, raconte le Syrien.

Les mines, les munitions et les sacs de poudre noire laissés par les extrémistes ont été transportés sur un polygone spécial en vue de procéder à leur destruction.

Quartier après quartier, les démineurs syriens examinent les zones résidentielles et en retirent des munitions. Une fois le territoire déminé, les réfugiés sont autorisés à rentrer dans leurs foyers.

Lire aussi:

Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Une percée technologique censée rendre nos appareils numériques plus rapides et performants
Tags:
munitions, démineurs, déminage, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook