Ecoutez Radio Sputnik
    Les avions de la coalition internationale

    La coalition internationale aurait frappé Deir ez-Zor avec du phosphore blanc interdit

    © REUTERS / USAF/Staff Sgt. Shawn Nickel/handout via Reuters
    International
    URL courte
    10240

    L'agence de presse syrienne Sana a évoqué un bombardement au phosphore blanc de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre Deir ez-Zor. L’attaque aurait fait plusieurs morts et blessés parmi les civils peuplant cette localité syrienne.

    Des frappes effectuées par la coalition américaine avec des munitions au phosphore blanc contre la ville syrienne de Hadjin, dans l'est du pays, ont provoqué la mort de plusieurs civils, annonce l'agence de presse Sana précisant que plusieurs habitants de la localité ont été blessés lors du raid.

    Ce n'est pas la première fois que les médias syriens dénoncent l’utilisation du phosphore blanc lors de frappes de la coalition contre Deir ez-Zor en Syrie.

    Par exemple, le 17 novembre dernier, l’agence Sana a annoncé que des frappes effectuées par la coalition américaine dans le gouvernorat de Deir ez-Zor avaient fait au moins 40 morts parmi les civils dont la plupart étaient des femmes et des enfants.

    D’après des médias locaux, la coalition effectue régulièrement des raids aériens dans la partie est du gouvernorat de Deir ez-Zor en recourant parfois à des bombardements au phosphore blanc.

    Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie. Le Pentagone a déclaré que la coalition ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes au droit international.

    Lire aussi:

    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    «Pas vers le terrorisme»? Schiappa dément et dénonce une «fausse citation» d'elle
    La septuagénaire blessée ce samedi à Nice «est dans le coma», selon son avocat
    Tags:
    phosphore blanc, frappe aérienne, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik