International
URL courte
31210
S'abonner

La commission des affaires étrangères du Parlement européen a adopté à une large majorité la nouvelle version de l’accord agricole et de pêche UE-Maroc.

L'accord agricole et de pêche UE-Maroc, dont la nouvelle mouture prévoit, dans son application, l'inclusion du territoire du Sahara occidental et les eaux qui lui sont adjacentes, a été adopté à une large majorité ce mercredi 21 novembre à Bruxelles, par la commission des affaires étrangères du Parlement européen (AFET). C'est ce qu'a rapporté l'agence de presse officielle marocaine MAP.

Selon la même source, ce vote positif vise à étendre les préférences commerciales aux produits de l'agriculture et de la pêche «issus des provinces du sud du Royaume [les territoires du Sahara occidental, ndlr]».

L'accord sera aussi soumis au vote d'autres commissions parlementaires, notamment celle de la pêche et du commerce extérieur (INTA).

Pour rappel, pour que l'accord agricole et de pêche UE-Maroc puisse être appliqué, il est nécessaire qu'il soit approuvé par le Parlement européen et le Conseil l'UE.

Le 12 septembre, lors de la session du Parlement européen à Strasbourg consacrée à l'état de l'Union, Federica Mogherini, la cheffe de la diplomatie européenne, a mis en garde les chefs d'État et de gouvernement européens présents contre le non-respect des arrêts de la Cour de justice de l'Union européenne liés à l'accord agricole et de pêche UE-Maroc, dont la nouvelle mouture prévoit, dans son application, l'inclusion du territoire du Sahara occidental et des eaux qui lui sont adjacentes.

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
adoption, accord de pêche, Commission européenne, Parlement européen, Conseil de l'UE, Federica Mogherini, Maroc, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook