Ecoutez Radio Sputnik
    dollar US

    «L’arrogance conduit à l’effondrement»: les USA mis en garde contre un désastre financier

    CC0 / Pixabay/qimono
    International
    URL courte
    11471

    La logique des néoconservateurs, prêchant une guerre mondiale pour refaire l’humanité à l’image des États-Unis, aggravée par une dette nationale outre mesure peuvent placer les États-Unis au bord du désastre financier, signale The American Conservative, appelant l’administration à la parcimonie et au réalisme.

    Les guerres non déclarées menées par les États-Unis sont non seulement illégales, contre-intuitives et déstabilisantes pour les régions étrangères, mais elles sont également déstabilisantes pour les États-Unis eux-mêmes, affirme la revue The American Conservative, ajoutant que la ruine nationale ne pourrait être évitée que grâce au réalisme.

    Le média indique que la dette nationale des États-Unis avoisine les 22.000 milliards de dollars (environ 19.300 milliards d'euros) et que le déficit du budget fédéral est supérieur à 800 milliards de dollars (près de 700 milliards d'euros).

    «Si l'on tient compte de notre ratio dette/PIB, de nombreux pays se trouvent dans une situation économique beaucoup plus périlleuse que les États-Unis. Mais un point de basculement se présentera», prévient la revue.

    Selon certains économistes la faillite est impossible, car, techniquement, le gouvernement a le pouvoir de créer artificiellement autant de dollars qu'il lui faut pour payer ses dettes.

    Mais ce type d'hyperinflation priverait le dollar américain de toute valeur et ruinerait l'économie mondiale qui l'utilise.

    «Lorsque le monde perdra confiance en la capacité du gouvernement américain de payer sa dette ou que le taux d'intérêt de notre dette deviendra trop élevé, des choix devront être faits, Washington devra faire des coupes dans le budget et "l'empire" en sera la première victime», prévient The American Conservative.

    Selon la logique des néoconservateurs, qui craignent le vide sans la présence américaine, d'autres forces plus sinistres prendront le relais. Car une crise de la dette pourrait créer une situation dans laquelle les troupes américaines devront être évacuées du monde entier. Et si cela se produit, ce sera en partie parce que ces mêmes intellectuels néoconservateurs ont prêché une guerre mondiale coûtant les yeux de la tête pour refaire l'humanité à leur image.

    «L'arrogance conduit à l'effondrement», met en garde The American Conservative.

    «Les guerres à motivation idéologique nous ont menés au bord du désastre financier. La politique étrangère américaine doit adopter une vision limitée et hautement stratégique de son intérêt national et utiliser sa richesse restante avec parcimonie. Fermez des bases en Allemagne et envisagez un retrait de l'Afghanistan. Faites les choix difficiles avant que les circonstances ne les fassent pour vous. Il vaut mieux que ce soit notre décision et non pas celle des agents de recouvrement», conclut le média.

    Lire aussi:

    100% de dette publique: c’est grave docteur?
    Les États-Unis continuent à creuser leur dette, un nouveau record étant battu
    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Tags:
    guerre, déficit budgétaire, dette publique américaine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik