Ecoutez Radio Sputnik
    Air Algérie

    Problème de visa? Le trafic aérien entre la France et l’Algérie en chute libre en 2018

    © AFP 2018 Joel Saget
    International
    URL courte
    6152

    Le trafic aérien entre l’Algérie et la France est en berne en 2018 comparativement à sa cadence en 2017, a révélé TendanCiel, l’indicateur français du trafic aérien commercial, en signalant que les deux seuls mois ayant enregistré une activité en hausse sont mars et juin.

    Dans son numéro d'octobre, l'indicateur français du trafic aérien commercial TendanCiel a confirmé la bonne santé de ce secteur en France tout en indiquant que l'Algérie est l'une des rares destinations ayant enregistré encore une fois de mauvais résultats.

    «Parmi les très rares résultats en berne, l'Algérie continue à se singulariser en enregistrant à nouveau une baisse sensible de son attractivité [-6,9% par rapport à la même période en 2017]», a rapporté l'indicateur dépendant du ministère français de la Transition écologique et solidaire.

    La tendance du mois dernier confirme celle enregistrée durant les mois de janvier, février, avril, mai, juillet, août et septembre où le trafic a baissé entre la France et l'Algérie comparativement aux mêmes périodes de l'année précédente. Seuls les mois de mars et juin sont sortis du lot en enregistrant des hausses de 6,2% et 19,8% respectivement, dues vraisemblablement aux périodes des vacances scolaires, a indiqué TendanCiel, en précisant qu'en 2018, 3,8 millions de voyageurs se sont déplacés entre les deux pays contre 4 millions en 2017.

    En conséquence à la crise migratoire qui a touché en 2015 l'Europe en général et l'espace Schengen en particulier, la France a effectivement durci ses conditions d'octroi de visas, sans viser particulièrement les Algériens, a déclaré le 19 novembre Marc Sédille, le consul général de France en Algérie, dans un entretien accordé au site d'information Tout Sur l'Algérie (TSA). En effet, il a insisté sur le fait que la nouvelle mesure est globale et s'applique à tous les pays du monde.

    Tout en soulignant que les nouvelles dispositions ont été prises conjointement avec tous les pays de l'espace Schengen dans le but de renforcer le contrôle aux frontières, en imposant une liste commune de justificatifs pour la demande de visa, le consul général de France à Alger a déclaré que «tout ce qui a pu être mis en place précédemment [pour les Algériens, ndlr], tous les dispositifs qui prévoyaient des assouplissements ont été balayés par ce renforcement du contrôle aux frontières extérieures, par ce renforcement du contrôle sur la délivrance des visas et par cette harmonisation de la politique des pays Schengen».

    Lire aussi:

    Madrid prend le contre-pied de Paris quant au nombre de visas délivrés aux Algériens
    Alors que le trafic aérien chute avec Paris, Alger ouvre une nouvelle ligne avec Bruxelles
    La réduction du nombre de visas français pour les Algériens, une «arme» contre l’Algérie?
    Tags:
    trafic aérien, baisse des marchés, chute, France, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik