International
URL courte
11032
S'abonner

Des frappes aériennes effectuées sur le gouvernorat de Deir ez-Zor par la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont fait au moins 10 morts, dont des femmes et des enfants, informe une chaîne de télévision d'État.

Des frappes aériennes effectuées vendredi par la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont fait au moins 10 morts dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, précise la télévision d'État.

«Plus de dix civils, dont des femmes et des enfants, ont trouvé la mort dans des frappes aériennes de la coalition internationale contre le village d'al-Shaafa, dans l'est du gouvernorat de Deir ez-Zor», a rapporté la chaîne de télévision Ikhbariya.

L'agence Sana fait, quant à elle, état de 11 victimes et signale que les frappes se poursuivent.

La coalition effectue régulièrement des raids aériens contre Hadjin et al-Chaafa et les médias syriens ont plus d'une fois fait état de l'emploi de phosphore blanc dans les bombardements.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie. Le Pentagone ont déclaré que la coalition ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes aux normes internationales

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
coalition, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook