International
URL courte
9018
S'abonner

L'Open Society Foundations (OSF) de George Soros a appelé les législateurs américains à surveiller Facebook après que cette société a confirmé avoir eu recours aux services de l’agence de relations publiques Definers Public Affairs, notamment chargée de faire des recherches sur le milliardaire américano-hongrois, relate FoxNews.

Après que le responsable de la communication de Facebook, Elliot Schrage, a reconnu avoir fait appel aux services de l'agence de relations publiques Definers Public Affairs, ayant pour but d'examiner les détracteurs de Facebook, dont George Soros, la fondation Open Society Foundations de ce dernier a demandé aux législateurs américains de surveiller le réseau social, rapporte FoxNews.

«Je connaissais et j'ai approuvé la décision de recourir aux services de Definers et d'entreprises similaires», a notamment indiqué Elliot Schrage.

Le responsable de la communication de Facebook a expliqué par ailleurs que recourir aux services de cette agence était motivé par la nécessité d'augmenter le rayonnement de la société.

Dans une enquête publiée le 14 novembre, The New York Times a affirmé que Facebook avait demandé à Definers Public Affairs de mener une campagne de dénigrement visant le milliardaire George Soros, qui avait beaucoup critiqué le réseau social en début d'année. 

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Tags:
responsabilité, demande, recherche, Facebook, Inc, George Soros
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook