International
URL courte
24545
S'abonner

Le prix du pétrole a atteint vendredi son niveau le plus bas depuis le début de l’année. Selon Bloomberg, la situation sur le marché des contrats pétroliers à terme peut témoigner d’une baisse de longue durée.

Le cours des contrats à terme du pétrole WTI (West Texas Intermediate) à 50 jours risque de tomber sous le niveau de celui à 200 jours, rapporte l'agence Bloomberg en se référant aux données de la bourse NYMEX. Inscrites sur un graphique, ces deux courbes forment une «croix de la mort».

Selon les spécialistes cités par le site Morning Star qui publie des analyses des marchés boursiers, cela peut témoigner d'une baisse à long terme sur le marché pétrolier.

Le vendredi 23 novembre, le baril de Brent a atteint le seuil des 61,64 dollars, ce qui ne s'était pas vu depuis le 8 mars dernier, d'après les données de l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres.

Le prix du baril de «light sweet crude» WTI américain a également renouvelé son minimum annuel. Le coût des contrats à terme pour le pétrole brut WTI de janvier a chuté de 2,4%, pour atteindre les 53,37 dollars le baril.

Le principal facteur négatif pour le marché pétrolier reste la crainte que les pays producteurs de pétrole produisent plus de matières premières que le monde ne peut en consommer, sur fond de perspectives de ralentissement de l'économie mondiale.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Tags:
marché, prix du pétrole, bourse, pétrole, Bloomberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook