Ecoutez Radio Sputnik
    Zone démilitarisée en Corée (archives)

    Séoul désormais exempté de certaines sanctions imposées contre Pyongyang

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    4110

    Le Conseil de sécurité de l’Onu a accordé à Séoul une dérogation à certaines sanctions imposées par l’organisation internationale au régime de Kim Jong-un, dans le cadre d’un projet visant à relier les chemins de fer des deux Corées, selon l’agence Yonhap.

    La Corée du Sud a demandé au Conseil de sécurité de l'Onu de lever une partie des sanctions imposées par l'organisation internationale contre Pyongyang pour acheminer sur son territoire du carburant et d'autres matériaux, nécessaires pour évaluer l'état des chemins de fer des deux Corées dans les zones de jonctions, relate l'agence Yonhap, citant une source diplomatique.

    Cette dérogation a été approuvée ce vendredi par le Conseil de sécurité.

    Lors d'un sommet en septembre, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in ont convenu de démanteler la frontière fortement fortifiée de 248 kilomètres établie à la suite de la guerre de Corée entre les deux pays. Pyongyang avait précédemment retiré des troupes et des armes de 11 de leurs postes de garde.

    Conformément aux accords signés en septembre, les deux pays ont également convenu de désarmer le village de Panmunjeom situé au milieu de la zone démilitarisée.

    Ils ont également gelé les exercices de tir réel le long de la frontière et ont entamé le processus de désarmement des mines antipersonnelles afin de rechercher les morts de la guerre de Corée, qui a pris fin en 1953.

    Les tensions entre les pays se sont apaisées depuis les Jeux olympiques d'hiver de 2018 qui ont eu lieu à Pyeongchang, en Corée du Sud.

    Lire aussi:

    10 postes de garde réduits en miettes par Pyongyang dans la zone démilitarisée (vidéo)
    Donald Trump a promis à Kim Jong-un de faire «devenir réalité» ce que celui-ci souhaite
    «Déclassifié»: un sommet secret entre les deux Corées en 1979 viserait ces objectifs
    Tags:
    Conseil de sécurité de l'Onu, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik