Ecoutez Radio Sputnik
    Maine-Soroa, eastern Niger

    Quinze filles enlevées par des inconnus armés dans le sud-est du Niger

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    106

    Au Niger, quinze filles ont été kidnappées par un groupe de 50 individus armés, rapporte Reuters se référant au maire du village de Toumour.

    Un groupe d'individus armés a kidnappé 15 filles dans la nuit de vendredi à samedi dans le sud-est du Niger, rapporte l'agence Reuters en se référant au maire du village de Toumour Boukar Mani Orthe.

    L'enlèvement a eu lieu dans l'un des villages situés dans la région de la ville de Diffa. Selon le maire, le groupe était composé de 50 hommes armés.

    Jeudi, des combattants appartenant probablement au groupe Boko Haram, ont tué huit personnes à Toumour dont sept étaient des salariés de la société pétrolière française Foraco.

    La région de Diffa continue d'être une cible permanente pour les combattants du groupe radical islamiste Boko Haram qui pénètrent également le pays voisin du Nigéria.

    Depuis son apparition il y a huit ans, Boko Haram, actif dans les pays baignés par le lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Niger et Tchad), a provoqué la mort d'au moins 20.000 personnes et le déplacement de près de 2,2 millions d'autres.

    Les militants de Boko Haram cherchent à introduire la charia au Nigeria. Le groupe est à l'origine de la majorité des attaques terroristes régulièrement menées en réponse à la campagne militaire contre le Nigeria par le Niger, le Cameroun et le Tchad.

    Lire aussi:

    Un mort et 28 blessés dans un attentat suicide dans le nord du Cameroun
    Double attentat-suicide au Cameroun: 14 morts
    Bavure: l'armée nigérienne tue 14 paysans qu'elle avait pris pour des djihadistes
    Tags:
    combattant, fille, kidnapping, Niger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik