International
URL courte
9325
S'abonner

D'après la télévision syrienne, 20 civils, dont des enfants, ont été tués lors d'un raid de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur la ville de Hadjin, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor.

Les frappes de la coalition internationale sur la ville de Hadjin, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, ont provoqué ce samedi la mort de 20 civils, dont 9 enfants, rapporte la télévision syrienne.

«La coalition internationale a commis de nouveaux assassinats: les frappes sur le quartier du marché de la ville de Hadjin, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, a emporté la vie d’une vingtaine de civils, dont neuf enfants et huit femmes, tous membres d’une même famille», indique la télévision.         

Pour rappel, la presse syrienne a fait état vendredi d’au moins 50 victimes dans des frappes de la coalition sur le village de Chaafa, non loin de Hadjin.

Les informations sur des frappes de la coalition sur cette zone affluent régulièrement. Alors que les Occidentaux disent soutenir les Forces démocratiques syriennes dans leur lutte contre Daech*, les médias syriens informent que des civils sont périodiquement visés. Damas s’est à plusieurs reprises adressé à l’Onu demandant d’agir et de mettre fin à la présence de la coalition en Syrie qui mène ces frappes.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
victimes civiles, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook