International
URL courte
Provocation de navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch (51)
24376
S'abonner

Négligeant les demandes des autorités russes, trois navires de la Marine ukrainienne effectuent des «manœuvres dangereuses» tout en avançant vers le détroit de Kertch, signale le FSB.

Trois bâtiments de guerre de la Marine ukrainienne sont illégalement entrés ce dimanche matin dans l'espace maritime russe et se dirigent vers le détroit de Kertch, a annoncé l'antenne régionale du Service fédéral russe de sécurité (FSB).

L'incident s'est produit vers 7h du matin. Les navires «ont violé les articles 19 et 21 de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, qui définissent le droit du pays riverain sur la sécurité dans l'espace maritime fermé», indique le département des frontières du FSB en République de Crimée.

Les bâtiments ukrainiens ont «traversé la frontière russe de façon illégale en entrant dans un espace maritime provisoirement fermé au sein des eaux territoriales russe», précise le Service.

Le FSB ajoute qu'après être entrés dans l'espace maritime russe, les bâtiments effectuent des manœuvres dangereuses et négligent les demandes des autorités russes.

Ce n'est pas la première fois que des navires ukrainiens violent l'espace maritime russe. Entrés dans la zone économique exclusive russe le 22 septembre, le navire de recherche et de sauvetage A500 Donbass et le remorqueur Korets de la Marine ukrainienne sont passés fin septembre sous le pont de Crimée.

Selon des médias ukrainiens, les navires se dirigeaient vers les côtes de la ville ukrainienne de Berdiansk afin de participer à la création d'une nouvelle base navale dans la mer d'Azov.

Les bâtiments ont alors été escortés par des navires de la garde côtière russe.

Dossier:
Provocation de navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch (51)

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Entre 40 et 70% de l’humanité sera infectée par le coronavirus dans l’année, alerte un chercheur de Harvard
Tags:
navires, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook