International
URL courte
9318
S'abonner

L’homme noir, abattu par la police américaine lors d’une fusillade dans un centre commercial en pleins préparatifs des soldes du Black Friday, l’aurait été par erreur, indique le communiqué de la police. Le vrai tireur, qui a blessé deux adolescents, est toujours en liberté.

Un jeune homme noir, tué jeudi par la police américaine lors d'une fusillade dans un centre commercial à Hoover, en banlieue proche de Birmingham (Alabama), ne serait pas l'initiateur de l'attaque comme il était considéré initialement, a déclaré samedi la police locale.

Dans un communiqué, publié sur le site de la police de Hoover, il est indiqué qu'Emantic Fitzgerald Bradford Jr, âgé de 21 ans, abattu par un policier, n'aurait pas tiré.

Selon l'information donnée par les forces de l'ordre, le véritable agresseur est toujours en liberté. Il est actuellement recherché.

Un adolescent est mort et deux autres ont été blessés à la suite de cette fusillade dans un centre commercial de l'Alabama à la veille des soldes du Black Friday.

La police avait affirmé qu'une bagarre entre deux adolescents avait entraîné un échange de coups de feu. L'un d'eux a fui mais a dû faire face à deux agents de la police de Hoover. Le capitaine Gregg Rector a déclaré lors d'une conférence de presse que l'agresseur avait été abattu par la police et qu'il était décédé sur les lieux.

Lire aussi:

Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
L’entrée de la grande mosquée de La Mecque défoncée par une voiture – vidéo
Tags:
Noirs, erreurs, police, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook