International
URL courte
Brexit (2018) (68)
5311
S'abonner

Le Président du Conseil de l’Europe Donald Tusk a tweeté le 24 novembre que la chanson de Queen «Friends Will Be Friends» était la devise du sommet du dimanche à Bruxelles pour sceller le divorce entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Les chefs d'État et de gouvernement de l'UE ont approuvé dimanche le traité fixant les conditions de la rupture entre Londres et Bruxelles, qui sera effective le 29 mars 2019, et une déclaration sur les relations commerciales qui entreront en vigueur à l'issue d'une période transitoire de deux à quatre ans.

La veille de ce sommet historique, Donald Tusk a publié sur Twitter, avant un entretien avec la dirigeante conservatrice, Theresa May: «Comme devise pour demain, les paroles de Freddie Mercury, décédé il y a exactement 27 ans: "Friends will be friends, right till the end"» («Les amis resteront des amis, jusqu'au bout», ndlr).

L'UE et le Royaume-Uni ont mis 17 mois à s'entendre sur le «traité de retrait» du Royaume-Uni et la «déclaration politique» qui fixe le cadre de leurs relations post-Brexit, notamment sur le plan commercial.

L'accord de retrait règle notamment la question de la facture que devra payer Londres à l'UE, sans la chiffrer, et prévoit une solution controversée pour éviter en dernier recours le retour d'une frontière physique entre l'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord.

Cela va faire de l'Irlande du Nord «une colonie économique de l'UE», a une nouvelle fois fustigé depuis Belfast samedi l'ex-ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, donnant un aperçu des moments difficiles qui attendent Theresa May pour défendre l'accord au Royaume-Uni.

Dossier:
Brexit (2018) (68)

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
La «cotte BAC» ne pourra plus être portée par les policiers qui n’en font pas partie, a ordonné la préfecture
Le nouveau maire RN de Perpignan augmente sa propre indemnité dès le premier conseil municipal
Le groupe qui a tagué la fresque en mémoire d’Adama Traoré explique son acte – vidéo
Tags:
Brexit, Donald Tusk, Royaume-Uni, Londres, Bruxelles, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook