Ecoutez Radio Sputnik
    Fin du monde

    Entre la «fin du monde» et la «fin du mois», Macron affirme vouloir traiter les deux

    CC0 / Mysticsartdesign
    International
    URL courte
    25026

    En réponse au mouvement des «gilets jaunes», Emmanuel Macron a décidé de se référer aux propos de l'ex-ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, quant à la nécessité de réconcilier écologie et social. Fin du monde ou fin du mois, «nous allons traiter les deux», a déclaré le Président dans son discours à la Nation ce mardi.

    Fin du monde ou fin du mois, «nous allons traiter les deux», a assuré mardi Emmanuel Macron, dans une référence à la nécessité de concilier les enjeux climatiques et sociaux évoqués par l'ex-ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot.     

    «Ce que je veux faire comprendre aux Français, notamment à tous ceux qui disent en quelque sorte "on entend le président de la République, on entend le gouvernement, ils évoquent la fin du monde et nous on parle de la fin du mois". C'est que nous allons traiter les deux, et que nous devons traiter les deux», a-t-il assuré en réponse au mouvement des «gilets jaunes».    

    Nicolas Hulot, ancien ministre de la Transition écologique, est sorti de son silence trois mois après sa démission surprise du gouvernement. Pendant un débat télévisé, il a évoqué le mouvement des gilets jaunes: «Il faut se préoccuper des fins de mois des Français mais il faut aussi se préoccuper d'un autre enjeu : la perspective de la fin du monde, ou en tout cas la fin d'un monde pacifique, qui n'est plus une hypothèse d'école.» 

    Lire aussi:

    «Gilets jaunes»: Macron dit entendre les problèmes mais ne lèvera pas les taxes
    Avec la démission de Hulot, est-ce le cache-sexe écolo de Macron qui tombe? (Vox pop)
    Nicolas Hulot annonce sa décision de quitter le gouvernement
    Tags:
    Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik