International
URL courte
Provocation de navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch (51)
26824
S'abonner

Des employés du Service fédéral russe de sécurité (FSB) ont découvert des armes et des documents à bord des navires ukrainiens arraisonnés dans le détroit de Kertch.

Un navire ukrainien qui a violé l’espace maritime russe près de la Crimée
© Photo / Border Service of the Federal Security Service of the Russian Federation in Crimea
Selon les documents découverts par des employés du Service fédéral russe de sécurité (FSB) à bord des navires ukrainiens arraisonnés dans le détroit de Kertch, les bâtiments devaient passer en secret d'Odessa à Berdiansk.

Les équipages des navires avaient notamment pour tâche de maintenir un secret maximum sur leur passage via le détroit de Kertch, selon un communiqué diffusé par le Service.

Le FSB a également saisi une importante quantité d'armes et munitions transportées à leur bord. Il s'agit entre autres de quatre canons de 44 mm, quatre lance-grenades, six mitrailleuses et 13 fusils d'assaut kalachnikov, ainsi que plusieurs dizaines de grenades.

Des navires ukrainiens qui ont violé l’espace maritime russe près de la Crimée
© Photo / Le département des frontières du FSB en République de Crimée
Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé dimanche matin la frontière russe, effectuant des manœuvres dangereuses et refusant d'exécuter les ordres des gardes-côtes. L'incident naval s'est produit au niveau du détroit de Kertch, qui sépare la mer d'Azov de la mer Noire.

Les gardes-côtes russes ont dû avoir recours aux armes pour arrêter les vaisseaux ukrainiens. La Russie a ouvert une affaire pénale à la suite de la violation de sa frontière nationale, alors que le Président ukrainien Piotr Porochenko a annoncé son intention de proclamer la loi martiale en Ukraine.

Dossier:
Provocation de navires de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch (51)

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
armes, mitrailleuse, munitions, canon, lance-grenades, Kalachnikov (fusil d'assaut), FSB, Petro Porochenko, détroit de Kertch, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook