International
URL courte
799
S'abonner

Deux groupes belges spécialisés dans l’aéronautique civile et militaire ont scellé le 26 novembre une union au Maroc, pour assurer la maintenance et la modernisation des aéronefs des Forces armées royales marocaines.

La maintenance des avions des Forces armées royales marocaine sera renforcée par l'apport technologique d'un partenariat créé le 26 novembre à Casablanca, au Maroc, par deux groupes belges de renommée mondiale spécialisés dans l'aéronautique, relate ce 27 novembre le site d'information marocain Le 360.

En effet, Sabena Aerospace, travaillant dans le domaine de la maintenance d'avions civils et militaires, et la Société anonyme belge de constructions aéronautiques (SABCA), via sa filiale marocaine, ont signé un mémorandum d'accord relatif au développement d'un partenariat sur les activités de maintenance, de réparation et de modernisation d'aéronefs militaires au Maroc.

L'accord a été signé en marge du forum belgo-marocain, ayant pour objectif le lancement d'une opération de coopération économique de grande envergure entre les deux pays, baptisée Doing business in Morroco. L'entreprise SABCA Maroc était représentée par son directeur général Raphaël Samson, tandis que Sabena Aerospace l'était par Stéphane Burton.

À l'issue de la cérémonie ayant scellé l'union des deux groupes belges, M. Burton, a affirmé que cette alliance de deux grands spécialistes de l'avionique militaire permettra à terme au Maroc de développer un partenariat stratégique à long terme, avec un acteur industriel établi sur son sol. Ce partenariat donnera les moyens au pays d'optimiser la disponibilité opérationnelle de sa flotte militaire et de renforcer l'expertise en matière d'aéronautique, a-t-il encore ajouté.

Pour sa part, Cécile Jodogne, la secrétaire d'État bruxelloise au Commerce extérieur et représentante du gouvernement de la région de Bruxelles-Capitale au forum cité ci-dessus, a indiqué que SABCA, via sa filiale marocaine, ouvrirait conjointement au royaume chérifien et à la Belgique des espaces pour se positionner économiquement et stratégiquement en Afrique dans le secteur de l'aéronautique. Cet accord «renforce ma conviction qu'il existe un énorme potentiel de collaboration économique mutuellement bénéfique pour nos deux pays», a-t-elle déclaré lors de la cérémonie de signature. «C'est d'autant plus pertinent pour Bruxelles, vu que nous avons fait du développement de nos exportations vers l'Afrique l'une des priorités de notre politique de commerce extérieur», a-t-elle encore soutenu.

Selon Le 360, l'avion de transport militaire Lockheed C-130 est le premier appareil qui sera pris en charge en matière de maintenance par les deux entreprises belges. La deuxième phase concernera des avions tels que le F-16, l'Alphajet, le Mirage F1 et les hélicoptères Agusta A109, dont SABCA possède une excellente expertise, selon la même source.

Lire aussi:

Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Tags:
partenariat, révision, avions militaires, aéronautique, Alphajet, Lockheed C-130 Hercules, Mirage, F-16 Fighting Falcon, Maroc, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook