Ecoutez Radio Sputnik
    Ce que Staline a voulu dire par son cadeau à Churchill pour son anniversaire à Téhéran

    Ce que Staline a voulu dire par son cadeau à Churchill pour son anniversaire à Téhéran

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    6251

    Un cadeau avec une allusion délicate a été offert par Joseph Staline à Winston Churchill lors de la conférence de Téhéran en 1943. Entre autres, il y avait une série de figurines en porcelaine au sujet du Conte russe du pêcheur et du petit poisson, où l’héroïne principale s’est retrouvée à la fin devant un bac cassé.

    Joseph Staline a offert un cadeau au sens ambigu à Winston Churchill pour son anniversaire de ses 69 ans lors de la conférence de Téhéran fin novembre 1943, a confié à Sputnik Sergueï Deviatov, le conseiller du directeur du Service fédéral russe de protection (FSO).

    D'après les mémoires des participants à cette conférence, Joseph Staline a présenté au dirigeant britannique un chapeau russe en astrakan et une série de figurines en porcelaine au sujet des contes russes, dont des personnages du Conte du pêcheur et du petit poisson d'Alexandre Pouchkine.

    «Je ne pense pas que Churchill était un connaisseur des contes de Pouchkine, mais des spécialistes de la Russie lui ont peut-être expliqué ce cadeau avec cette allusion à un bac cassé», a raconté Sergueï Deviatov.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, il y a toujours eu des tensions lors des négociations entre Winston Churchill et Joseph Staline. Notamment, lorsque le Premier ministre britannique avait essayé de repousser le moment de l'ouverture du deuxième front en Europe au plus tard possible.

    La conférence de Téhéran qui s'est déroulée du 28 novembre au 1er décembre 1943, durant la Seconde Guerre mondiale, était la première rencontre réunissant Churchill, Roosevelt et Staline, les trois principaux dirigeants des Alliés. Ce 28 novembre 2018 marque le 75e anniversaire de cette conférence historique.

    Lire aussi:

    Poutine: Staline «était un personnage complexe»
    Il y a 65 ans, Staline mourait dans des circonstances toujours non élucidées
    Le Président vénézuélien s'est nommé le Staline des Caraïbes
    Tags:
    conférence, politique, cadeau, Seconde Guerre mondiale, Franklin Roosevelt, Winston Churchill, Joseph Staline, Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik