International
URL courte
Par
0 04
S'abonner

Une kamikaze s'est fait exploser ce mercredi 28 novembre à Amchidé, ville camerounaise de la région de l'Extrême-nord, régulièrement frappée par des attaques des jihadistes de Boko Haram. Cet attentat, attribué à la secte islamiste Boko Haram, a fait au moins 29 personnes blessées.

C'est une fois de plus dans le sang que la secte jihadiste nigériane Boko Haram refait parler d'elle au Cameroun après quelques mois d'accalmie. Au moins 29 personnes ont ainsi été blessées ce mercredi 28 novembre dans un attentat suicide perpétré par deux femmes kamikazes, dont l'une a réussi à faire exploser sa charge au marché d'Amchidé, ville frontalière du Nigéria, dans l'extrême nord du Cameroun.

La deuxième kamikaze qui tentait de s'enfuir après s'être débarrassée de sa charge explosive a été abattue par les soldats déployés dans la région.

La localité d'Amchidé a été l'épicentre de la guerre entre soldats camerounais et combattants de Boko Haram. L'armée avait réussi à sécuriser la ville, où le groupe jihadiste disposait d'une base de repli. Une sécurisation qui a favorisé le retour progressif des habitants, qui avaient presque tous pris la fuite au plus fort des combats.

Le Cameroun est officiellement en guerre contre Boko Haram depuis mai 2014. Bien que le conflit ait graduellement baissé en intensité, après avoir atteint son paroxysme en 2014 et 2015, ces incidents et attaques rappellent que le mouvement jihadiste est loin d'être défait.

La crise séparatiste qui sévit dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun depuis octobre 2016, avait fini par faire oublier le front de la lutte contre Boko Haram, dans l'extrême nord du pays, mais cet attentat suicide vient rappeler que la menace Boko Haram reste plus que jamais présente.

 

 

 

 

Lire aussi:

Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Ni requin, ni dauphin: des pêcheurs gallois sont tombés sur cette énorme créature marine – vidéo
Un poulet dans les mains d'un pilote de Ryanair pousse la compagnie à ouvrir une enquête - photo
Tags:
Nigeria, kamikaze, blessés, attentat suicide, Boko Haram, Amchidé, Cameroun
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook