International
URL courte
15129
S'abonner

Un raid de la coalition internationale dans l'est de la Syrie aurait fait six morts parmi les civils, d'après l'agence Sana qui cite des témoins oculaires.

La coalition internationale dirigée par les États-Unis a porté mercredi une nouvelle frappe aérienne contre la ville syrienne de Hajin, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, faisant six morts et plusieurs blessés, a annoncé l'agence Sana.

«L'aviation de la coalition internationale a frappé une maison à Hajin que les terroristes de Daech* ont utilisée comme prison en y retenant des civils. Les frappes ont fait six morts parmi les habitants de la ville», a indiqué la chaîne Ikhbariya.

Ces derniers temps, la coalition porte régulièrement des frappes contre la ville de Hajin et ses environs sous le prétexte d'aider les Forces démocratiques syriennes (FDS) à lutter contre Daech*.

Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Ils signalent également que la coalition sous commandement américain a utilisé à plusieurs reprises du phosphore blanc dans ses bombardements.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie. Le Pentagone a déclaré que la coalition ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes au droit international.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
raid, morts, coalition anti-Daech, SANA, Hajin, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook