International
URL courte
16133
S'abonner

La télévision syrienne a rapporté que plus de 30 civils ont perdu la vie dans une frappe aérienne de la coalition menée par les États-Unis contre un village de la province de Deir ez-Zor.

Un raid de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a entraîné vendredi la mort de plus de 30 civils, principalement des femmes et des enfants, rapporte la chaîne Ikhbariya.

«La coalition internationale a mené de nouvelles frappes aériennes contre le village de Shaafa, selon des estimations préliminaires, plus de 30 civils, principalement des femmes et des enfants, ont été tués», ont-ils annoncé.    Ces derniers temps, la coalition porte régulièrement des frappes contre la ville de Hajin et ses environs sous le prétexte d'aider les Forces démocratiques syriennes (FDS) à lutter contre Daech*.

Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Ils signalent également que la coalition sous commandement américain a utilisé à plusieurs reprises du phosphore blanc dans ses bombardements.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie. Le Pentagone a déclaré que la coalition ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes au droit international.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Alger exige de Paris des excuses pour la colonisation: le gouvernement algérien cherche-t-il un «bouc émissaire»?
L'Ukraine brandit la menace d’une «guerre» contre la Russie
Le dernier pays concerné réticent au Nord Stream 2 donne finalement son feu vert
Tags:
frappe aérienne, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook