Ecoutez Radio Sputnik
    Visas Schengen

    Madrid prend le contre-pied de Paris quant au nombre de visas délivrés aux Algériens

    © Sputnik . Sergei Kirkach
    International
    URL courte
    7144

    À la différence de Paris, Madrid a décidé d’augmenter le nombre de visas délivrés aux Algériens et a pris toutes les mesures nécessaires pour la mise en application de cette décision. C’est ce qu’a affirmé le 28 novembre à Oran l’ambassadeur d’Espagne en Algérie.

    À l'opposé de la décision de la France de mettre en place un dispositif plus strict relatif aux conditions de délivrance de visas aux étrangers, Fernando Moran Calvo-Soleto, l'ambassadeur d'Espagne à Alger, a annoncé le 28 novembre à Oran, dans l'ouest de l'Algérie, que son pays compte augmenter le nombre de visas pour les Algériens. C'est ce qu'a rapporté l'Algérie Presse Service (APS) en affirmant que l'ambassade espagnole a pris de nouvelles dispositions à cet effet.

    «Notre volonté politique est d'augmenter le nombre de visas délivrés par l'Espagne au profit des Algériens et de traiter les dossiers le plus rapidement possible», a déclaré le diplomate au Forum des citoyens, organisé par le groupe de presse Ouest Tribune.

    Évoquant les mesures prises par les autorités de son pays pour accompagner la mise en application de cette décision, l'ambassadeur a affirmé que «nous avons commencé un travail pour augmenter le nombre du personnel au Consulat général». «Le personnel actuel étant insuffisant pour gérer les dossiers de visas dans les délais souhaités», a-t-il encore ajouté en précisant que 80.000 visas ont été délivrés en 2017 par le consulat d'Espagne à Oran.

    En conclusion, le responsable a mis en avant la qualité des relations entre les deux pays sur les plans politique, économique, sécuritaire et culturel en les qualifiant de «modèle à suivre».

    En conséquence à la crise migratoire qui a touché en 2015 l'Europe en général et l'espace Schengen en particulier, la France a effectivement durci ses conditions d'octroi de visas, sans viser particulièrement les Algériens, a déclaré le 19 novembre Marc Sédille, le consul général de France en Algérie, dans un entretien accordé au site d'information Tout Sur l'Algérie (TSA). En effet, il a insisté sur le fait que la nouvelle mesure est globale et s'applique à tous les pays du monde.

    Tout en soulignant que les nouvelles dispositions ont été prises conjointement avec tous les pays de l'espace Schengen dans le but de renforcer le contrôle aux frontières, en imposant une liste commune de justificatifs pour la demande de visa, le consul général de France à Alger a déclaré que «tout ce qui a pu être mis en place précédemment [pour les Algériens, ndlr], tous les dispositifs qui prévoyaient des assouplissements ont été balayés par ce renforcement du contrôle aux frontières extérieures, par ce renforcement du contrôle sur la délivrance des visas et par cette harmonisation de la politique des pays Schengen».

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un militaire de Sentinelle ouvre le feu contre un homme armé d’un couteau près d'un hôpital militaire à Lyon
    Sur une vidéo devenue virale, des forces de l'ordre gazent les clients d'un café lors de l’acte 31
    Tags:
    Espace Schengen, augmentation, conditions visas, visas, France, Espagne, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik