International
URL courte
Sommet du G20 à Buenos Aires (2018) (30)
6181
S'abonner

Un séisme de faible magnitude s'est produit dans la zone de Buenos Aires en Argentine qui accueille le sommet du G20 en 2018, selon les données du Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM).

Un tremblement de terre de magnitude 3,8 a été enregistré dans la région métropolitaine argentine, a annoncé le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM) sur son site officiel.

Selon ses données, l'épicentre du séisme se trouvait à une trentaine de kilomètres de Buenos Aires qui accueille le sommet du G20 cette année.

Les internautes ont vite réagi à l'incident qui avait coïncidé avec l'arrivée des dirigeants des premières économies mondiales en Argentine, dont (et surtout) le chef du Kremlin Vladimir Poutine:

​Séisme à Buenos Aires

​Poutine est arrivé, et tout a tremblé

​Un séisme frappe Buenos Aires au premier jour du G20

​Le sommet du G20 a-t-il provoqué un séisme?

Or, pour d'autres, il s'agit d'une opération secrète lancée par la Corée du Nord en vue d'«intimider les impéralistes» rassemblés à Buenos Aires:

Dossier:
Sommet du G20 à Buenos Aires (2018) (30)

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Libéré à cause de la pandémie, il aurait récidivé et violé une mineure dans l’Isère
Tags:
Internet, séisme, sommet du G20 en Argentine (2018), Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM), G20, Kim Jong-un, Vladimir Poutine, Buenos Aires
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook