Ecoutez Radio Sputnik
    Casques bleus

    Missions de maintien de la paix de l’Onu: la Chine joue un «rôle de leader»

    CC BY 2.0 / Untied Nations
    International
    URL courte
    1181

    L’année 2018 est celle du 70e anniversaire des opérations de maintien de la paix des Nations unies. À la différence des pays occidentaux qui poursuivent souvent leurs propres objectifs lors de ces opérations, la Chine qui y participe depuis 1990 agit uniquement pour atteindre ceux de l’Onu, ont indiqué à Sputnik deux analystes russe et chinois.

    Il est assez courant que des pays occidentaux utilisent les opérations de maintien de la paix pour affirmer leur influence dans telle ou telle région du monde, alors que la participation de la Chine permet de remédier à cette situation de sorte que ces opérations répondent aux objectifs fixés au départ par l'Onu, a déclaré à Sputnik Ajdar Kourtov, de l'Institut russe des études stratégiques.

    «Il n'a pas été rare que par le biais de leurs casques bleus, des États occidentaux aient renforcé leur influence dans telle ou telle région. La participation de la Chine permet de rectifier cette situation, en faisant en sorte que les opérations de maintien de la paix répondent aux objectifs authentiques des Nations unies. Et l'intensification par la Chine de ses activités de maintien de la paix montre que ses réalisations économiques et le développement de sa coopération avec d'autres pays expliquent son rôle de leader dans les efforts que l'Onu fait pour réduire les conflits à travers le monde», a souligné l'analyste russe.

    Un autre interlocuteur de l'agence, Shen Shishun, de l'Institut chinois des problèmes internationaux, a relevé pour sa part que la Chine n'envoyait pas ses casques bleus sur les terrains d'action à sa simple guise et n'entendait pas non plus les employer dans ses propres intérêts à l'étranger.

    «La Chine envoie ses contingents au sein des missions de maintien de la paix en stricte conformité avec les exigences et les tâches assignées par l'Onu en vue de garantir la paix et l'ordre dans des zones de conflit», a insisté l'expert chinois.

    Et d'ajouter que cela contribuait naturellement à former une image positive de la Chine dans le monde.

    La Chine a participé à 24 opérations et envoyé plus de 36.000 casques bleus depuis sa première participation aux missions de maintien de la paix des Nations unies en 1990.

    Lire aussi:

    Donetsk révèle pourquoi Kiev a besoin des forces de maintien de la paix dans le Donbass
    Ex-Premier ministre ukrainien: «Porochenko cherche à saper l’initiative de paix russe»
    Donbass: Moscou n'a reçu aucune proposition sur le déploiement de forces de l'Onu
    Tags:
    influence, conflit, opération, maintien de la paix, casques bleus, Sputnik, ONU, Centre d'étude du Pacifique sud à l'Institut chinois des problèmes internationaux, Shen Shishun, Ajdar Kourtov, Occident, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik