International
URL courte
13512
S'abonner

Les Îles Salomon, État souverain de l'océan Pacifique, ont déposé cette semaine une note de retrait de la reconnaissance du Kosovo, selon la télévision kosovare. Pristina affirme de son côté qu’il n’a reçu aucun document attestant de cette décision.

Les îles Salomon ont retiré leur reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, a rapporté dimanche la chaîne de télévision kosovare Pristina KTV.

«Le nombre d'États qui ont reconnu le Kosovo continue de diminuer […]. Les Îles Salomon, État souverain dans l'océan Pacifique, ont déposé cette semaine une note du retrait de la reconnaissance», rapporte la chaîne.

Selon le média, des documents attestant du retrait ont été officiellement déposés le 28 novembre à la représentation du Kosovo à Canberra, la capitale australienne. Parmi ces documents figurent notamment un qui provient du ministère des Affaires étrangères des Îles Salomon. Il indique que le Kosovo a été informé de la décision de retirer la reconnaissance. Selon un deuxième document, la mesure sera valable jusqu'à la négociation entre Belgrade et Pristina sous l'égide de l'Onu.

Le ministère des Affaires étrangères du Kosovo nie de son côté la réception de la note en question.

Début novembre, les îles Comores ont retiré leur reconnaissance du Kosovo. Plus tôt, la même décision avait été prise par la République Dominicaine, le Suriname, le Libéria, Sao Tomé-et-Principe, la Guinée-Bissau, le Burundi, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Lesotho et la Grenade.

En 1999, la confrontation armée entre les militaires albanais de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK), d'une part, et l'armée et la police serbes, de l'autre, avaient abouti aux bombardements de la Yougoslavie par l'Otan.

Les 17 et 18 mars 2004 avaient éclaté au Kosovo-Métochie des pogroms ainsi qu'une vague d'exactions anti-serbes et anti-orthodoxes sous les yeux des représentants de l'Otan et de l'Onu.

Le parlement kosovar a unilatéralement proclamé l'indépendance du Kosovo par rapport à la Serbie en février 2008. À l'heure actuelle, 105 pays reconnaissent le Kosovo, alors que Pristina affirme qu'il y en a 117. Plus de 60 pays sont contre la reconnaissance du Kosovo, parmi lesquels la Chine, l'Inde, Israël, la Russie et cinq pays membres de l'UE.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Tags:
souveraineté, reconnaissance, îles Salomon, Kosovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook