Ecoutez Radio Sputnik
    Tel Aviv, la capitale d'Israë

    Tel Aviv explique les raisons du rapprochement d'Israël avec les pays arabes

    © Sputnik . Alexey Vitvitsky
    International
    URL courte
    9418

    Le rapprochement avec les pays arabes est fondé sur la lutte contre les menaces communes, selon la diplomatie israélienne.

    Israël continuera de développer ses relations avec les pays arabes et musulmans en raison du contexte de problèmes et de menaces communs, parmi lesquels la lutte contre le terrorisme et le problème iranien. Ce rapprochement pourrait aider à résoudre le problème palestinien, a déclaré le porte-parole de la diplomatie israélienne, Emmanuel Nahshon, dans une interview accordée à Sputnik.

    Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane
    © REUTERS / Bandar Algaloud/Courtesy of Saudi Royal Court

    «Pour Israël, le développement [de relations avec les pays arabes, ndlr] est très important, nous estimons qu'il continuera et nous verrons des relations plus étroites entre Israël et le monde arabe. De nombreux pays et de nombreux gouvernements dans le monde arabe reconnaissent qu'Israël est non seulement un problème pour eux, mais qu'il est également une partie de la solution, nous tous devant unir nos efforts dans la lutte contre les ennemis dans la région que sont l'Iran et le terrorisme islamique», a indiqué le porte-parole.

    Il a ajouté que la normalisation des relations entre Israël et les autres pays de la région profitait à tout le monde, car les pays doivent discuter en commun de problèmes n'ayant aucun trait à l'Iran, par exemple, de ceux liés au réchauffement climatique et aux ressources en eau.

    Le porte-parole de la diplomatie israélienne a également soutenu que l'amélioration des relations entre Israël et les pays arabes aurait un impact positif sur le problème palestinien et son règlement pacifique.

    «C'est justement cela que nous espérons, les Palestiniens doivent comprendre qu'ils ne peuvent plus se servir des pays arabes en qualité d'adversaires d'Israël et je pense qu'il est désormais temps pour les Palestiniens de retourner à la table des négociations», a souligné Nahshon.

    Lire aussi:

    Israël se rejoindra-t-il à l’«Otan arabe» contre l’Iran?
    Le prince saoudien pose une condition préalable pour la normalisation avec Israël
    Y a-t-il une lune de miel non publique entre Israël et certains pays arabes?
    Tags:
    rapprochement, Emmanuel Nahshon, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik