Ecoutez Radio Sputnik
    Abdelaziz BouteflikaMohammed ben Salman en visite officielle en Algérie

    Bouteflika n'accueillerait pas le prince héritier saoudien en visite en Algérie

    © AP Photo / Sidali Djarboub © REUTERS / Bandar Algaloud
    1 / 2
    International
    URL courte
    11201

    Abdelaziz Bouteflika pourrait ne pas recevoir le prince héritier saoudien en visite dans le pays, informe la presse se référant à la présidence algérienne.

    À cause d’un rhume aigu, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika ne serait pas en mesure de recevoir le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane qui se trouve actuellement en visite officielle en Algérie, indique Reuters se référant à la présidence du pays.

    À son arrivée dimanche soir à Alger, Mohammed ben Salmane Al Saoud a été accueilli par le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia en présence de plusieurs membres du gouvernement du pays.

    Si la présidence algérienne estime que la visite actuelle doit «donner un élan aux relations bilatérales, aux projets conjoints économiques et commerciaux», plusieurs intellectuels du pays l’ont fortement critiquée dans une pétition en soulignant que le prince était responsable de l'assassinat du journaliste Kamal Khashoggi et de crimes contre la population du Yémen.

    Selon les informations de l’AFP, la visite du prince héritier saoudien est également critiquée par certains partis politiques d’opposition dont le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Parti des travailleurs (PT).

    Rappelons que la visite officielle de Mohammed ben Salmane en Tunisie, qui a eu lieu la semaine dernière, avait aussi été marquée par une manifestation de personnes l'accusant d'avoir commandité l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

    Lire aussi:

    Avant l’arrivée de ben Salmane en Algérie, Alger s’exprime sur l’assassinat de Khashoggi
    Alger sera-t-il le théâtre d’un nouveau bras de fer diplomatique entre Riyad et Téhéran?
    L’affaire Khashoggi sera-t-elle la pomme de discorde entre Riyad et Ankara?
    Tags:
    Mohammed Ben Salman, Abdelaziz Bouteflika, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik