Ecoutez Radio Sputnik
    Un politicien allemand appelle au «redémarrage» des relations avec la Russie

    Un politicien allemand appelle au «redémarrage» des relations avec la Russie

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    5231

    L’homme politique allemand Matthias Platzeck a évoqué la question de la sécurité collective en Europe dans une interview pour l’édition allemande Märkische Oderzeitung. Il appelle au «redémarrage» des relations avec la Russie, en soulignant qu’il ne parle «ni de partenariat ni d’amitié» mais de «coexistence pacifique».

    L'état de la politique internationale actuelle nécessite un «redémarrage» des relations entre la Russie et les autres pays européens pour qu'elle puisse participer au système de sécurité européenne, d'après l'homme politique allemand, chef du Forum germano-russe, Matthias Platzeck, qui a partagé cette idée dans une interview pour le journal allemand Märkische Oderzeitung.

    «Il ne s'agit ni de partenariat ni d'amitié ou de quelque chose du genre. Nous parlons de coexistence pacifique, de la question de savoir si nous pouvons vivre pacifiquement côte à côte sur ce continent. Malheureusement, nous avons reculé à ce niveau. Nous vivons simplement la fin, comme certains le disent, de l'ère du libéralisme», a déclaré Matthias Platzeck.

    L'homme politique allemand espère en outre pouvoir organiser de nouveau une conférence sur la sécurité et la coopération en Europe. Il a évoqué le document final de la conférence précédente, tenue en 1990, la Charte de Paris pour une nouvelle Europe, qu'il a qualifié de «livre de contes» qui ne reflète pas la situation réelle des relations internationales.

    Matthias Platzeck a aussi évoqué l'incident dans le détroit de Kertch. D'après lui, cette situation devrait être analysée en lien avec l'élection présidentielle ukrainienne qui approche.

    «J'espère que dans les trois à quatre mois précédant l'élection présidentielle en Ukraine, il n'y aura plus de conflits à grande échelle. Pour que nous puissions plus tard pouvoir prendre du recul et commencer un redémarrage», a expliqué le président du Forum germano-russe, en ajoutant que des circonstances de l'incident n'étaient toujours pas connues.

    Enfin, il a souligné qu'il ne croyait pas en la responsabilité de la Russie dans cet incident sans qu'elle ait une véritable raison à une telle provocation.

    «Il faut rester raisonnable: pour Poutine tout ça ne s'est pas très bien terminé. Ces dernières semaines, tous les préparatifs de la partie russe se sont concentrés sur une rencontre programmée avec Trump. Et sur son Twitter Porochenko a ouvertement exprimé sa joie sur le fait qu'elle a échoué», a souligné Matthias Platzeck.

    Dans la matinée du 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière maritime russe, effectuant des manœuvres dangereuses et refusant d'exécuter les ordres des gardes-côtes. L'incident naval s'est produit au niveau du détroit de Kertch, qui sépare la mer d'Azov de la mer Noire.

    Lire aussi:

    Berlin et Paris se seraient effectivement opposés à de nouvelles sanctions antirusses
    Un politicien allemand invite son pays à abroger le régime des visas avec la Russie
    Poutine explique en quoi la provocation en mer Noire pourrait profiter à Porochenko
    Tags:
    responsabilité, partenariat, redémarrage, coopération, interview, politique, sécurité, détroit de Kertch, Europe, Ukraine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik