Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Président serbe: à cause de la crise en France, Macron reporte sa visite à Belgrade

    © AFP 2018 Ludovic MARIN/POOL
    International
    URL courte
    17132

    Emmanuel Macron a reporté sa visite à Belgrade sur fond de crise sociale dans son pays, a annoncé ce lundi aux journalistes le Président serbe Aleksandar Vucic.

    En raison de la crise sociale en France, Emmanuel Macron a dû différer une nouvelle fois sa visite en Serbie qui était prévue pour les 5 et 6 décembre, a déclaré le Président serbe suite à un entretien téléphonique avec son homologue français.

    «Je viens de parler avec le Président français. Nous étions prêts à accueillir le Président Macron. Il vient de me demander de reporter sa visite pour quelques semaines à cause de la crise en France», a déclaré aux journalistes Aleksandar Vucic.

    Le Président serbe a également dit comprendre les préoccupations d’Emmanuel Macron.

    «Je lui ai dit espérer que la situation à Paris et en France se règle et que je savais combien il était difficile de mettre en œuvre des réformes importantes auxquelles nous avons dû faire face ces derniers quatre ou cinq ans», a souligné M.Vucic.

    Initialement, la visite d’Emmanuel Macron en Serbie était prévue pour la première moitié de 2018 mais elle a été reportée à plusieurs reprises. Selon le site de l’Élysée, le Président de la République française aurait dû se rendre en Serbie les 5 et 6 décembre.

    Rappelons que la dernière visite du Président serbe en France pour la commémoration de l'Armistice de 1918 à Paris a été marquée par un détail qui a laissé perplexe la partie serbe. Malgré les grandes pertes humaines de la Serbie lors de la Première Guerre mondiale et un apport significatif du pays à la victoire de la Triple-Entente, Aleksandar Vucic a été placé dans les derniers rangs des invités lors de la cérémonie près de l'Arc de triomphe qui a eu lieu le 11 novembre.

    Le lendemain de la cérémonie, l'ambassadeur de France à Belgrade, Frédéric Mondoloni, a qualifié ce qui s’est passé de «maladresse qu'il regrettait» et a ajouté qu'il priait le Président Aleksandar Vucic et le peuple serbe d'accepter des excuses.

    Lire aussi:

    «On a merdé»: l'Élysée commente le traitement réservé au Président serbe à Paris
    La Serbie restera militairement neutre, promet son Président en visite en Russie
    La Serbie offensée par sa place à la commémoration de l'armistice: la France réagit
    Tags:
    Emmanuel Macron, Serbie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik