Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Donald Trump

    Les mots que Vladimir Poutine a échangés avec Donald Trump à Buenos Aires

    © Sputnik . Mikhael Klimentyev
    International
    URL courte
    9332

    Lors de sa brève rencontre «debout» avec le Président américain en marge du sommet du G20 à Buenos Aires, en Argentine, Vladimir Poutine a abordé le sujet de l’Ukraine et de la situation dans le détroit de Kertch, a indiqué le conseiller du chef de l’État russe, Youri Ouchakov, cités par des médias russes.

    Le rendez-vous «debout» entre Vladimir Poutine et Donald Trump, ayant eu lieu au cours du sommet du G20 à Buenos Aires, a duré entre 10 ou 15 minutes, a annoncé le conseiller du Président russe, Youri Ouchakov. Selon lui, ils ont discuté de la situation dans le détroit de Kertch.

    Comme l'a précisé M.Ouchakov, c'est le locataire de la Maison-Blanche qui s'est rapproché de son homologue russe.

    «En détail, comme cela a été possible durant 10 ou 15 minutes, [Poutine, ndlr] a expliqué notre position sur ce qui se passait [dans le détroit de Kertch, ndlr]. Et je dirais que le Président des États-Unis a écouté avec attention nos arguments», a précisé le conseiller russe.

    D'après lui, les deux dirigeants ont également parlé de la situation en Ukraine.

    Plus tôt, le porte-parole du Kremlin avait révélé quelles questions Vladimir Poutine et Donald Trump devaient aborder lors de leur rencontre de long format annulée en marge du sommet du G20. Selon Dmitri Peskov, ils auraient dû discuter d'un éventuel retrait de Washington du Traité FNI.

    Un entretien de grand format avait été prévu pour les dirigeants russe et américain à Buenos Aires lors du sommet du G20 mais Donald Trump l'a annulé. Selon le locataire de la Maison-Blanche, cette décision a été prise après avoir consulté le rapport sur l'incident survenu le weekend dernier en mer Noire.

    Dans la matinée du 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe, effectuant des manœuvres dangereuses et refusant d'obtempérer aux ordres des gardes-côtes. L'incident s'est produit au niveau du détroit de Kertch, qui sépare la mer d'Azov de la mer Noire.

    Les gardes-côtes russes ont dû avoir recours aux armes pour arrêter les vaisseaux ukrainiens. La Russie a ouvert une enquête à la suite de la violation de sa frontière nationale, alors que le Président ukrainien Piotr Porochenko a promulgué un décret, approuvé par le parlement ukrainien, instaurant la loi martiale dans certaines zones du pays pour une durée de 30 jours à dater du 28 novembre.

    Se prononçant lors d'une conférence de presse qu'il a donnée le 1er décembre à l'issue du G20 à Buenos Aires, le Président russe a dit regretter de ne pas avoir pu rencontrer Donald Trump en marge du sommet comme cela était initialement prévu.

    Il a affirmé espérer qu'un tête-à-tête avec Donald Trump aurait lieu quand la partie américaine y serait prête.

    Lire aussi:

    Un conseiller du Kremlin révèle la date possible de la rencontre Poutine-Trump
    Kremlin: une rencontre de Trump et Poutine dans un proche avenir n'est guère possible
    Incident en mer Noire: la rencontre Poutine-Trump pourrait être annulée?
    Tags:
    conversation, rencontre, Dmitri Peskov, Iouri Ouchakov, Donald Trump, Vladimir Poutine, détroit de Kertch, Ukraine, Buenos Aires, Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik