Ecoutez Radio Sputnik
    Les systèmes de missiles S-400

    S-400 pour New Delhi: l’ambassadeur indien s’exprime sur les livraisons

    © Sputnik . Dmitri Vinogradov
    International
    URL courte
    3250

    Dans un entretien exclusif à Sputnik, l’ambassadeur indien à Moscou a abordé notamment la question de l’acquisition par son pays des systèmes antiaériens russes S-400, évoquant les délais de livraisons et les devises de transaction.

    New Delhi espère que les livraisons des S-400 destinés à l'Inde se dérouleront dans les délais prévus et que le premier système sera remis vers 2020, a confié à Sputnik l'ambassadeur indien à Moscou Bala Venkatesh Varma.

    «Le contrat sur les livraisons des systèmes de missiles S-400 russes a été signé lors d'une visite du Président russe en Inde en octobre dernier. […] Nous espérons que les délais de livraisons seront respectés, donc, nous présumons que la première sera effectuée vers 2020, puis, ils seront livrés selon le schéma, concerté dans le contrat», a indiqué l'ambassadeur.

    En même temps, les discussions concernant le règlement de cet achat en devises nationales sont toujours en cours, selon Bala Venkatesh Varma.

    «Nous avons la même vision de comment nous réaliserons les contrats futurs. Mais cela ne concerne pas seulement les S-400, il y a d'autres contrats, et nous sommes en train de négocier des nouvelles méthodes de règlements, avec l'usage de nouveaux mécanismes de paiement. Il n'y a pas encore de décisions finales, mais l'idée est que nous devrions employer plus de mécanismes de paiement en devises nationales. De ce fait, les paiements seront en roupies et en roubles, et nous allons dans cette direction mutuellement», a confié l'ambassadeur.

    Le 5 octobre, le Président Vladimir Poutine et le Premier ministre Narendra Modi ont signé un contrat de 5,4 milliards de dollars prévoyant la livraison de cinq batteries de S-400 Triumph à l'Inde. Les négociations pour l'achat de ces systèmes antiaériens russes étaient en cours depuis de nombreux mois, en dépit des menaces de sanctions américaines en cas de conclusion d'un accord.

    L'Inde deviendra ainsi le troisième importateur de S-400 russes, après la Chine et la Turquie.

    Moscou et New Delhi sont d'importants partenaires dans le domaine militaire et technique. Plus de 70% de l'armement et du matériel militaire au service de l'armée indienne est de fabrication russe ou soviétique. La Russie livre annuellement pour plusieurs milliards de dollars d'armes à New Delhi.

    Lire aussi:

    L’Inde achète des S-400 russes en roubles
    S-400 pour l'Inde: Moscou et New Delhi se passeraient du dollar
    L'Inde et la Russie signent un contrat de 5,4 milliards USD pour la livraison de S-400
    Tags:
    achat, devises, politique, contrat, livraisons d'armes, interview, armements, S-400, New Delhi, États-Unis, Russie, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik